Haïti-Éducation: La culture du numérique pour une meilleure gouvernance du système éducatif

Education
Typographie

Les directeurs techniques, les directeurs départementaux, les coordonnateurs de pôle, des inspecteurs généraux, des membres du cabinet du ministre Cadet, des représentants de la Banque mondiale et d’autres cadres du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), se sont réunis en atelier à l’hôtel Montana (Pétion-Ville). Il s’agit d’une importante activité qui se tient, du lundi 3 au jeudi 6 décembre 2018, en vue de la vulgarisation du Système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE), constate Haiti Press Network.

Présenter l’état d’avancement de l’implémentation du SIGE qui permet de collecter, de conserver et de sécuriser les données liées au secteur éducatif au niveau du ministère, tel est l’objectif fondamental poursuivi dans le cadre de cet atelier de travail.

À la cérémonie d’ouverture officielle, les intervenants Yves Roblin, responsable de la Direction de Planification et de la Coopération Externe (DPCE); Jean Barthol Aluc, porteur du dossier SIGE; Dénès Métellus, coordonnateur de Pôle appui à la gestion du système; Nelson Pierre, coordonnateur de la Direction générale du MENFP et Jacques Yvon Pierre, coordonnateur technique au cabinet du ministre Pierre Josué Agénor Cadet, ont tous souligné, sans équivoque, l’importance d’un système d’information fiable pour la bonne gouvernance d’une structure, notamment le ministère de l’Éducation nationale.

Ils se sont tous mis d’accord sur le fait qu’un système d’information performant favorisera indubitablement la modernisation du système éducatif en Haïti et, par ricochet, le développement de ce secteur. 

Il faut noter en passant que le SIGE (Système d’information pour la gestion de l’éducation) géré par l’Unité de systèmes d’information (USI) du MENFP, s’inscrit dans une stratégie de collecte d’informations fiables et crédibles, en vue de renforcer la gouvernance du système éducatif.

Ce système d'information, informe-t-on, permet d’appuyer cette institution étatique dans la mise en place d’une chaîne de production et d’analyse des statistiques de l’éducation pour mesurer et suivre les progrès relatifs à la réalisation des objectifs fixés.

En d’autres termes, il s’agit d’un programme qui s’articule autour de la logique du virage vers le nouveau management public et la culture du numérique, dans le souci de parvenir à une autre forme de gouvernance du secteur de l’éducation en Haïti.

Certains des participants interrogés à cet effet, estiment noble, cette initiative du MENFP dans la mesure où, disent-ils, le développement du SIGE et la collecte de données statistiques visent une forme de gestion plus efficace et efficiente du système éducatif qui tend à échapper au regard de ceux qui ont la charge de l’éducation dans le pays.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo: Anderson Élien

   

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages