Dossier UPNCH : le MENFP condamne les violences verbales et physiques  d’un groupe d’«étudiants»

Education
Typographie

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a fermement condamné mercredi  dans un communiqué la situation de violence qui prévaut actuellement à l’Université Publique du Nord au Cap-Haitien (UPNCH), suite à la publication de la circulaire ministérielle nommant un nouveau Recteur à la tête de l'institution.

Le MENFP rappelle au groupe « d’étudiants », responsables des actes de violences physiques et verbales, l’obligation de respecter les valeurs et les normes de fonctionnement de toute université, lit-on dans le texte.

Le ministère invite les  « étudiants » à adopter un comportement digne de leur statut d’universitaire, axé sur le respect de l’autre, la tolérance et le dialogue. 

« Il est nécessaire de  préserver les acquis de cette université ainsi que les résultats des actions posées par la Commission provisoire dont la mission était, entre autres, de travailler au rétablissement d’un climat serein au sein de l’UPNCH jusqu’à l’installation d’un nouveau Recteur », peut-on également lire.

Le MENFP invite les membres de cette Commission à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de ramener l’ordre au sein de l’UPNCH et faciliter l’installation du nouveau Recteur nommé, conclut le document transmis à HPN via e-mail (électronique).

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages