Haïti-Littérature : L’écrivain Pierre Josué Agénor Cadet reçoit le Prix Joseph D. Charles 2017

Education
Typographie

Pour son texte littéraire titré : « Dans l’enfer du paradis », l’un des 25 livres qu’a produits le professeur-écrivain, actuellement ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet a reçu officiellement, le mercredi 15 novembre 2017, le 16e Prix littéraire dénommé Joseph D. Charles. La cérémonie s’est déroulée en présence du Recteur de l’Université chrétienne du Nord d’Haïti dans les jardins de la Bibliothèque Georges Castera du Limbé (Nord), constate HPN.

Le ministre Cadet a été invité à recevoir ce prix par le directeur de la Bibliothèque Georges Castera du Limbé (BGCL), M. Clément Benoît II, l’instigateur de ce prix littéraire haïtien qui a vu le jour en 2002 dans les confins du département du Nord, plus précisément à la BGCL où, constate-t-on, beaucoup de jeunes semblent éprouver un amour particulier pour le livre et les choses de l’esprit.

Dans une ambiance agrémentée d’animations culturelles et en présence d’une assistance sélecte composée majoritairement d’écoliers et d’écolières, l’écrivain Pierre Josué Agénor Cadet a été récompensé non seulement pour son important travail contribuant à l’enrichissement de la littérature haïtienne, mais aussi et surtout pour la pertinence de son œuvre « Dans l’enfer du paradis » sur laquelle le jury a jeté son dévolu. 

Il s’agit d’un nouvelle œuvre littéraire passionnante bourrée de scandale croustillant, de scènes érotiques, d’orgie, d’épicurisme, de tromperies, d’actes suicidaires, de zombification, de vengeance, de confidence, d’amour fou et somptueux. Un recueil de nouvelles en effet qui campe, de façon simple et originale, sans tomber dans les effets de style ni des amusements injustifiés, le vécu quotidien haïtien.

Visiblement ému et fier, le récipiendaire a tenu à remercier la Bibliothèque Georges Castera du Limbé pour lui avoir décerné ce prix qui porte le nom de l’éminent intellectuel haïtien à savoir : Dr Joseph D. Charles que les responsables de la BGCL veulent immortaliser par cette initiative louable que l’écrivaine Angélique Jules a applaudi vivement, lauréate de 2005 pour son œuvre titrée : « L’autre ».

« Je suis vraiment honoré en recevant ce prix. Cet honneur est aussi accompagné d’une certaine émotion. Nous sommes en train de célébrer ce soir le savoir et l’écriture », déclare l’originaire de Saint-Louis du Nord qui avait publié son premier recueil de textes politiques en classe de 4e secondaire.

D’après l’écrivain récompensé qui invite en passant les jeunes à s’investir dans les activités saines, le goût de la lecture conduit généralement à celui de l’écriture. Une façon pour lui, d’inciter ceux-ci à s’intéresser davantage aux livres et aux choses de l’esprit. 

Liste des anciens lauréats

Ont déjà reçu ce prix : Dr Clausel Midy (2002-Contes inédits et histoires troublantes) ; Pradel Henriquez (2003-Ces seins nus qu’on arrache au soleil) ; Frankétienne (2004-Héros chimères) ; Angélique Jules (2005-L’autre) ; Bonel Auguste (2006-Fas doub lanmò) ; Daniel Supplice (2007-Dictionnaire biographique des personnalités politiques de la République d’Haïti) ; Lyonel Trouillot (2008-Thérèse en mille morceaux) ; Jean Claude Fignolé (2009-Une heure pour l’éternité) ; André Fouad (2010-Etensèl mo m yo) ; Jean Amoce Dugé (2011-Chuichui) ; Claude C. Pierre (2012-Le voyage inventé) ; Emmanuel Ménard (2013-Verbe du silence) ; Frantz Carly (2014-L’ombre d’un doute) ; Yanick Lahens (2015-La folie était venue avec la pluie) ; Gisèle Pineau (2016-Les voyages de Merry Sisal).

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo : Sadrac Théodore

 

     

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages