Haïti-Éducation : Pour sensibiliser sur les nouvelles normes en matière d’infrastructures scolaires

Education
Typographie

Le directeur général adjoint du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Ecclésiaste Thélémaque a, de concert avec l’ambassadeur Suisse en Haïti, Jean-Luc Virchaux, procédé, le lundi 20 mars, à l’ouverture d’un atelier de sensibilisation sur les nouvelles normes en matière d’infrastructures scolaires qui se tient du 20 au 24 mars à l’hôtel Montana, constate Haiti Press Network.

Bénéficiant du support de la coopération Suisse, cet atelier de formation qui vise tous les ingénieurs départementaux et centraux du MENFP ainsi que des partenaires locaux doit permettre aux participants d’avoir une meilleure connaissance des normes en vigueur pour le développement et la réalisation des projets d’infrastructures scolaires (construction d’écoles sûres).

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une Campagne de promotion autour des plans-types pour la construction d’écoles parasismiques et para cycloniques.

Prenant la parole à la cérémonie d’ouverture officielle, le directeur du Génie scolaire, Ernst Bonnefil a rappelé que plus de 900 établissements scolaires publics et privés ont été sévèrement endommagés ou totalement détruits lors du passage de l’ouragan Matthew en octobre dernier.

« Cette situation interpelle le MENFP qui a la charge d’assurer de façon correcte l’éducation dans le pays », indique Ernst Bonnefil, tout en remerciant l’ambassadeur Suisse, Jean-Luc Virchaux pour son engagement aux côtés du ministère dans ce combat.

De son côté, l’ambassadeur Jean-Luc Virchaux a indiqué que la tenue de cet atelier concrétise un engagement de l’Ambassade sur lequel on travaille depuis 6 ans. Il souligne en passant la nécessité de rendre moins vulnérable, le système éducatif en Haïti.

« C’est le bouclage d’une réussite, mais surtout d’une réussite institutionnelle », conclut-il, avant de renouveler le soutien du gouvernement Suisse au secteur éducatif haïtien.

Pour sa part, le directeur général adjoint du ministère, M. Ecclésiaste Thélémaque qui a d’emblée salué les partenaires impliqués dans cette démarche, a fait savoir que cette semaine d’activités inaugure le prolongement d’une série d’actions déjà posées par le ministère. D’après lui, on n’est qu’à la phase de vulgarisation.

Le numéro 3 du MENFP en profite donc pour attirer l’attention sur l’importance de cette semaine de formation qui ne vise que la promotion des plans-types pour la construction d’écoles parasismiques et para cycloniques dans le pays.

Rappelons que les plans-types, respectant les normes architecturales du MENFP ainsi que les directives du MTPTC en matière de résistance structurelle des bâtiments publics, ont été développés à partir d’un processus de concertation initié en novembre 2011 par un groupe de travail composé par le MENFP et les principaux acteurs de la reconstruction d’infrastructures scolaires en Haïti (DGS, FAES, BID, UNICEF, AECID, DDC, ainsi que le MTPTC et d’autres ONG actives dans le secteur). Les produits ont été élaborés par des professionnels haïtiens et étrangers de la construction, architectes et ingénieurs appuyés par des experts en génie parasismique d’un bureau d’études en Suisse qui garantissent la conformité des solutions techniques développées avec les normes. Ainsi, les solutions proposées, par la compilation des contributions des partenaires, ont pris en compte le savoir accumulé ainsi que les expériences acquises tant au niveau national qu’international. Le processus d’élaboration de plans-types a inclus également la vérification des solutions proposées par la construction de chantiers «pilotes» suivis de 10 autres constructions réalisées par la DDC dans les trois modèles. Ces plans ont également été utilisés dans les chantiers d’autres constructeurs dans le but de les réviser et de les optimiser.

Actuellement, les plans-types ont été révisés pour faciliter leur lecture et des plans de bâtiments annexes ont été versés au dossier pour compléter le complexe scolaire. De même, des manuels ont été élaborés pour rendre plus aisée la mise en œuvre par les entreprises et plus efficace le suivi du contrôle qualité permettant d’assurer la conformité et la durabilité des bâtiments scolaires.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo: Sadrac Théodore

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages