Haïti-Éducation-Installation: Nesmy Manigat de retour aux commandes du MENFP pour vivifier ses 12 mesures

Education
Typographie

L\\\'ancien titulaire du ministère de l\\\'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) sous l\\\'Administration du président Michel Joseph Martelly, Nesmy Manigat reprend les rênes du ministère après environ 6 ans. Il a été installé, ce vendredi 26 novembre 2021, par son collègue ministre de l’Environnement, James Cadet à qui, il promet de travailler en synergie, pour faire avancer les dossiers liant les deux ministères, a constaté Haiti Press Network.

Le professeur Nesmy Manigat remplace à ce poste, Mme Marie Lucie Joseph, une expérimentée de plus de 40 ans dans le secteur éducatif qui vient de passer environ 4 mois aux commandes du MENFP, où elle a dû faire face à un contexte extrêmement difficile d’une rentrée des classes quelques jours après le séisme épouvantable qui a fortement affecté trois départements du Grand Sud et détruit en grande partie le parc scolaire dans cette région.

La cérémonie d\\\\\\\'investiture de l\\\\\\\'homme des 12 mesures visant à réformer le secteur de l’éducation mais aussi l’instigateur du fameux pacte de l’éducation, s\\\\\\\'est déroulée à Musseau à l\\\\\\\'Inspection générale du MENFP.

Y prennent part, la ministre sortante, le nouveau ministre de la Justice, Me Berto Dorcé, le directeur général du MENFP, Dr Meniol Jeune, le directeur général du Fonds national d’éducation (FNE), Joseph Frantz Nicolas, des inspecteurs généraux, des partenaires techniques et financiers, mais aussi de nombreux cadres et d’autres employés du ministère, des syndicalistes, des agents d\\\\\\\'EDUPOL, des parents et amis.

Plaçant un mot de circonstance, la ministre sortante Marie Lucie Joseph a rappelé certains grands chantiers de son administration, notamment la relance de la supervision pédagogique et la question de l’éducation financière. Elle a également mis l’accent sur les idées qui peuvent être marquantes pour les actions à venir au niveau du secteur de l’éducation.

« C’est avec le cœur léger que je prends la parole aujourd’hui pour saluer en toute sincérité, la prise de fonction du ministre Nesmy Manigat de retour au ministère. Je souhaite que vous preniez en charge des dossiers importants sur lesquels je travaillais pour le bien de l’éducation », a soutenu Mme Marie Lucie Joseph, laquelle en profite de l’occasion pour remercier le Premier ministre Ariel Henry de lui avoir fait confiance pour mener la barque de cet important ministère de la République.

Prenant la parole au nom du Premier ministre Ariel Henry, le titulaire du ministère de l’Environnement, James Cadet qui a procédé officiellement à l’installation du ministre Manigat, a salué les efforts de la ministre sortante et dit compter, au nom du chef du gouvernement, sur le sens de l’État, la compétence, le dynamisme du nouveau titulaire du MENFP à faire bouger les choses éducatives rapidement et dans le bon sens.

« Les défis du secteur sont nombreux. Vous le savez mieux que moi. Mais je veux croire qu’avec un ministre de votre trempe, ils ne sont pas insurmontables », s’adresse le ministre James Cadet à son collègue, tout en indiquant son impatience de continuer à bosser avec lui pour l’avancement des dossiers sur lesquels les deux ministères travaillent conjointement.          

Pour sa part, le ministre Nesmy Manigat qui a un passé expérimental riche pour avoir œuvré tant dans le secteur public que privé à la tête de plusieurs institutions, dit être content d’embrasser ce gros défi. Il indique qu’il va continuer à mettre en application les 12 mesures qui prennent, entre autres, en compte, les parents qui ont un lourd fardeau financier dans l’éducation, les enfants, les directeurs d’école et les enseignants. Ce, ajoute-t-il, pour une éducation de qualité devant conduire à avoir des citoyens et citoyennes conséquents et consciencieux.

« Je suis de retour chez moi. C’est une occasion pour dire que les 12 mesures sont de retour en force. Un véritable remède pour ce système éducatif malade. Je ne représente aucun groupe politique particulier au sein de ce gouvernement. S’il y a un groupe que je représente, ce ne sont autre que les parents d’environ 4 millions d’enfants scolarisés du système. Il faut les soulager », a déclaré Nesmy Manigat, avant de remercier le Premier ministre Ariel Henry pour la confiance placée en lui.     

Étant sur un terrain connu pour avoir occupé cette fonction il y a près de 6 ans, le nouveau titulaire du MENFP qui dit avoir des obligations de résultats, a appelé à la franche collaboration de l\\\\\\\'ensemble du personnel du ministère pour la réussite de sa mission quoique, reconnaît-il, la réalité soit différente.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photos : Anderson Elien et Sadrac Théodore

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .