Environ quatorze mois après le malheureux incident au cours duquel le doyen de la Faculté d’Éthnologie, Jean Yves Blot, a été accusé d’avoir volontairement agressé avec sa voiture l’étudiant John Rock Gourgueder Jean -expulsé de l’Université d’État d’Haïti (UEH), selon une décision du rectorat - de manière ambiguë, le Conseil Exécutif tente une issue à la crise. Il annonce, dans une note, l’octroi au doyen Jean Yves Blot d’un congé d’étude et la prise de nouvelles mesures relatives à la gestion de la Faculté d’Ethnologie.

 

 « Le Conseil Exécutif de l’Université d’État d’Haïti annonce à la communauté universitaire en général, celle de la Faculté d’Ethnologie en particulier, que le Doyen Jean Yves Blot a sollicité et obtenu un congé d’étude en vue de la finalisation de sa thèse de doctorat.», indique cette note portant les signatures de Jacques Blaise, Fritz Deshommes et Hérold Toussaint, respectivement Vice-recteur à la Recherche, Recteur et Vice-recteur aux Affaires académiques de l’UEH.

 Tout en renouvelant ses sympathies et ses vœux de prompt rétablissement au Vice-doyen Robert Moïse, qui serait l’unique victime du triste événement de 12 juin 2017 selon ce que laisse comprendre la note, le  Conseil Exécutif de l’UEH en profite pour annoncer le renforcement du décanat de ladite faculté.

À cet effet, le Professeur Claude Mane Das, actuel Vice-doyen à la Recherche, jouera le rôle de Doyen par intérim. La coordination des activités académiques sera assurée par le Professeur Jean Mozart Feron. Le Professeur Joseph Foblas, pour sa part, aura la charge des questions administratives.

 Par ailleurs, le Conseil Exécutif exhorte les membres du décanat intérimaire à adopter toutes les dispositions appropriées en vue de faciliter la reprise des différentes activités caractérisant la Faculté. Il appelle également les professeurs, étudiants et les membres du personnel administratif à œuvrer en vue de créer le climat nécessaire pour la reprise, nous notons, optimale du fonctionnement régulier de l’institution facultaire.

Eu égard aux différentes revendications liées à l’incident du 12 juin  2017et ses conséquences sur la vie de l’ensemble des acteurs concernés, particulièrement les étudiants, les auteurs de la note n’ont pas eu d’encre.

 

Wadner Voltaire

Photo : Fritznelson Fortuné / HPN

 

Plusieurs étudiants de l'Université d'Etat d'Haïti(UEH) ont manifesté paisiblement pencartes à la main  au champ de mars pour réclamer la réouverture de la faculté d'Ethnologie. Cette institution fermée depuis l'incident du 12 juin 2017 où le Doyen Jean Yves Blot avait roulé les pneus de sa voiture sur la hanche de  l’étudiant Jean John Rock Gourgieder.

Cette situation tendue mettant aux prises les étudiants et le corps professoral avait obligé le rectorat de l'UEH à garder les portes de cette entité, mémoire de la culture haïtienne,  fermées. Une enquête menée par le rectorat avait innocenté le Doyen Yves Blot qui, de toute évidence, avait fait violence sur le jeune Rock Gourgieder, étudiant de l'UEH.

Les étudiants lors d'une ceremonie en pleine rue ont  annoncé les couleurs si dans quelques jours le rectorat ne se prononcent pas sur la situation.

 

HPN

Photos : Fritznelson Fortuné   

Ils sont au total, 38319 candidats ajournés après les résultats de la session ordinaire du bac. Ces élèves sont attendus en uniforme à la reprise de ces examens officiels pour la session extraordinaire qui se déroule du 13 au 17 août 2018. http://www.facilithaiti.com/resultatbac, est le lien que tout candidat ajourné peut utiliser pour identifier son centre d’examens, une fois inséré son numéro d’ordre, ont informé en conférence de presse, le jeudi 9 août, les responsables du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Les bacheliers peuvent vérifier aussi les résultats des épreuves en saisissant leur numéro d’ordre et en cliquant sur le type d’examen à cette adresse.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages