Haïti-Santé : Inauguration de l’Hôpital Central  de la PNH à Bon Repos

Santé
Typographie

 

 

Un centre hospitalier d’une capacité de 80 lits a été inauguré lundi à Bon repos, dans la commune de la Croix-des-bouquets. Dorénavant les policiers bénéficieront d’une couverture d’assurance santé ayant toujours constitué un défi pour les autorités concernées depuis la création de la Force en 1995, selon le directeur général par intérim de l’institution policière, Léon Charles, qui s’est réjoui de cet accomplissement.

 

Une prise en charge médicale des policiers sans ticket modérateur, c’est ce que propose le nouveau centre hospitalier, selon le Dr Paul Audmar François qui assure également que les diagnostics paracliniques seront réalisés sans frais supplémentaires. L’accès aux médicaments sera gratuit pour tous les agents de l’ordre, précise-t-il. 

 

Pour le responsable médical de la Police National, Dr Paul Audmar François, ce n’est que justice rendue aux policiers vu la dangerosité du travail qu’ils effectuent au quotidien notamment ceux faisant partie des unités anti-émeute. En vue d’améliorer l’accès aux soins de santé, le Dr François souhaite que l’HC-PNH puisse être doté bientôt de services médicaux aériens via un hélicoptère-ambulance. 

 

Le Directeur de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, est convaincu que la prise de possession de cet hôpital est un atout majeur et sera déterminant dans le Renforcer le système de sécurité sociale au sein de l’institution. Depuis 1995, doter la PNH d’une couverture d’assurance santé efficace et efficiente a toujours représenté un défi pour les autorités à travers les gouvernements qui se sont succédé, a-t-il souligné.

 

Parallèlement, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique Rockfeller Vincent, s’enorgueillit de cette réalisation au nom du Gouvernement Joseph Jouthe, qui, selon lui, met désormais à la portée des policiers des structures nécessaires pour recevoir des soins de santé de qualité.

 

Situé à l’emplacement de l’hôpital Michelle Bennett jadis à Bon Repos, L’HC-PNH est dorénavant fonctionnel pourtant beaucoup reste à faire sur le plan infrastructurel. Néanmoins, il faut préciser que plusieurs millions de dollars ont été mis à la disposition du Gouvernement via l’aide de l’Ambassade des États-Unis en Haïti, ce qui a permis au centre d’avoir un laboratoire d’analyses biologiques, une banque de sang et une station d’eau potable. 

 

Marvens Pierre

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages