Haïti-Société : Une jeune haïtiano-américaine, Rébecca Léger, mobilise 15000 dollars au profit des enfants prématurés à l’HUEH

Santé
Typographie

 

 

Alors que l'on s'achemine vers les fêtes de fin d'année, l'ainée de la famille du Dr Paul Denis Léger, Rébecca Léger, a entamé depuis quelques jours une mobilisation intense pour venir en aide aux enfants prématurés de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH).

 

Elle a pris cette initiative pour avoir elle-même, survécu de justesse à Boston dans les mêmes conditions que les enfants prématurés en Haïti. « Je suis née de 3 mois et ne pesait qu'une livre à la naissance », a confié Rebecca à l’Agence en ligne HPN. « Ma survie n'a été possible que grâce au travail acharné du personnel médical du Boston Medical Center, où je suis née », raconte la fille de l’oncologiste haïtien Paul Denis Léger, travaillant à MedStar Georgetown University Hospital, spécialiste dans les cancers du rein de la vessie et de la prostate.

 

Déjà, Rebecca a ramassé plus de 300 dollars sur un projet de 15000 dollars. L’objectif est d’aider la Directrice exécutive de l’hôpital, Dr Jessy Colimon Adrien, à améliorer la qualité des soins de santé pour les bébés prématurés à l’HUEH. Ce projet fournira à l'hôpital d'État d'Haïti, plus particulièrement au service de néonatalogie, des fonds pour acheter des fournitures et des machines afin de mieux offrir aux bébés prématurés, une chance de survivre. 

 

En tant que prématuré, le projet tient à cœur Rebecca qui se souvient à quel point sa mère est reconnaissante de n’avoir pas payé pour les médicaments ni à s'inquiéter de la qualité des soins qu’elle recevait. Le Boston Medical Center était, après tout, un hôpital bien financé avec les moyens d'acquérir des machines de haute qualité telles que des ventilateurs et des incubateurs.

 

En Haïti, cependant, la capacité de disposer d'un équipement fonctionnel et des fonds nécessaires pour pouvoir bien prendre soin des patients n'est pas toujours une réalité. De nombreux hôpitaux en Haïti sont sous-financés et le personnel est surchargé et sous-payé. Dans un pays, comme Haïti, le plus pauvre de l'hémisphère occidental, la qualité de soins de santé pour les enfants prématurés est incertaine. Pour y parvenir, Rébecca Léger organise ce mercredi 23 decembre 2020 «come make a difference» à 7 hres pm via zoom, zoom ; link : http://us02web.zom.us/j/84000575736. Meeting ID : 840 0057 5736 ;   Passcode : 231889.

La période que nous vivons, n’affiche pas de grandes joies, certes : le chaos financier auquel s’ajoutent la crise économique, la crise sociale ou les troubles politiques, peuvent nous inquiéter, mais n’exagérons pas en participant à cette collecte de fonds au profit de ces enfants prématurés, laissés pour contre a l’HUEH, est un geste de solidarité et d’humanisme.  

 

Yves Paul LEANDRE 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages