Haïti-Santé- MSPP : Atelier de travail sur la population et le développement

Santé
Typographie

 

 

Le ministère de la santé publique et de la population a organisé cet atelier autour du 25e anniversaire de la conférence internationale sur la population et le développement. C'était aussi l'occasion de procéder à la 52e session de la commission de population et de développement aux Nations-Unies, à New-York, du 1er au 5 Janvier 2019.

 

Le ministère de la santé publique et de la population (MSPP), en partenariat avec le fond des Nations-Unies pour la population (UNFPA), a organisé, ce vendredi, à Petion-Ville, un atelier de travail autour du 25e anniversaire de la conférence internationale sur la population et le développement (CIPD+25).

 

Procéder à la restitution de la participation de la délégation Haïtienne à la CPD52, dégager les perspectives d'Haiti, en terme d'actions, d'abord, vers la Nairobi (en novembre 2019), mais surtout vers l'horizon 2030 et enfin, procéder à la validation des activités convenues dans le cadre du 25e anniversaire de la CIPD qui seront organisées en Haïti ce sont les objectifs de cet atelier.

Le directeur de la population et du développement humain au ministère de la santé publique et de la population (DPDH/MSPP), Dr Maurice Fils Mainville, a souligné que beaucoup de progrès ont été réalisés par Haïti depuis l'engagement de 1994 à date. Il souligné la création par l'État Haïtien de la secrétairerie d'État à la population et la politique nationale de population.

 

De son côté, le représentant du fond des Nations-Unies pour la population Yves Sassenrath, a rappelé que cette conférence s'inscrit dans le cadre d'une série de conférences internationales relatives au développement et à la population. Il a souligné que la conférence de Caire a provoqué beaucoup de réflexions à travers le monde. Selon lui, Haïti a connu des avancées considérables. Il a cité entre autres, la création du ministère à la condition féminine et au droit de la femme (MCFDF), tout en rappelant un ensemble de défis majeurs, parmi eux, la lutte contre la mortalité maternelle.

 

Le directeur général du MSPP, Dr Lauré Adrien, a pour sa part, souligné un ensemble de défis auxquels le monde est confronté et Haïti n'est pas épargnée. 

 

Selon le numéro 2 du MSPP, parmi les progrès enregistrés en Haïti, l'indice de fécondité a baissé de plus de 25%, le taux d'utilisation des méthodes de contraception a augmenté considérablement. Tout en réitérant la volonté du gouvernement à baisser le taux de la mortalité maternelle, Dr Adrien a plaidé en faveur du renforcement du système de santé haïtien.

 

La conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) a eu lieu au Caire, Capitale de l'Égypte, en 1994, avec la participation de 179 pays dont Haïti. Au cours de cette conférence, les acteurs préconisaient une intégration de la planification familiale au sein d'une série plus complète de services de santé sexuelle reproductive dans l'objectif de continuer à améliorer la santé maternelle et infantile ainsi que les conditions de vie des femmes, en tenant compte de leurs droits, en plus de prévenir le VIH et les autres infections sexuellement transmises (IST).

 

François Jean

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages