Haïti-Santé-crise : L'Hopital de Fermathe en grève, les employés réclament une revalorisation salariale

Santé
Typographie

 Suite au refus  de l’augmentation de salaires de l’administration, les infirmiers de l’hôpital de Fermathe (HDF) sont entre en grève.  Ils observent un arrêt de travail depuis le mardi 5 mars  empêchant à l’hôpital qui est sous l’égide de la Mission Baptiste Conservatrice d’Haïti  de recevoir de nouveaux patients.

Le courant passe mal entre l’administratrice de l’HDF Dr. Marleine Adrien Dorisma en poste depuis un an et les infirmières qui ont demandé une revalorisation salariale.

 ‘’Au lieu d’obtenir cette augmentation, elle a voulu nous forcer à parapher un contrat injuste’’ a déclaré une jeune gréviste qui voulait garder l’anonymat.

Ce document de cinq (5) pages qui selon l’administration devrait permettre de régulariser l’institution est vu par les infirmières ainsi que le reste du personnel comme une arme fatale contre eux.

‘’Je travaille à l’hôpital depuis plus de vingt ans, selon ce contrat qui nous est soumis mes années de travail ne seront plus reconnues’’ nous explique une quinquagénaire qui elle aussi ne voulait pas que son identité soit révélée. Hostiles face à l’administration qui refuse d’augmenter leurs salaires avant la signature du contrat, les infirmières s’étaient rendues au ministère des affaires sociales et du travail.

De  son cote le directeur médical de l’HDF  Dr. Jean Claude Bernard croit qu’il s’agit d’un simple malentendu, même si selon lui, les impacts de la grève sont considérables pour le centre hospitalier qui ne prend en considération que  les patients qui ont été dans les murs de l’hôpital avant la paralysie des activités.

‘’Je les côtois depuis vingt ans, ce ne sont pas les conditions de travail qui sont faciles’’ a confié le médecin. Il ajoute que c’est une question de rapport humain, on en serait pas arrivé là si l’administratrice avait su utiliser un ton apaisant.

  Pour le représentant de la mission baptiste  M. Jean Andust la situation aurait pu être contraire vraiment, comme l’a fait savoir le Dr. Bernard mais contrairement à ce Dernier M. Andust croit que les infirmières devraient être ouvertes au dialogue. ‘’Elles n’étaient pas obligées de se rendre au ministère des affaires sociales et du travail, elles pouvaient toujours faire à  l’administration part des point qui les dérangent dans le contrat’’ a déclaré M. Andust.  

L’hôpital de Fermathe qui est le seul centre hospitalier desservant la population estimée entre 150 000 et 200 000 personnes, dans la zone située au Sud-est de Port-au-Prince. Jamais l'HDF n'a connu une telle crise pendant plus d’un demi-siècle d’existence.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages