Haïti-crise : Le cri d'alarme de Didier Hérold Louis, directeur du CAN 

Santé
Typographie

Le personnel du centre ambulancier national agressé, son directeur appelle au respect de la neutralité des ambulanciers. Ce ne sont pas moins de trois ambulances qui ont été attaquées en une seule journée dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, a déploré le directeur du CAN, Dr Didier Hérold Louis.

Ces attaques ont eu lieu à Bon Repos et dans le quartier de La Saline notamment. Au Cap-Haïtien, dans la 2e ville du pays, une ambulance a été attaquée et son chauffeur blessé a du être hospitalisé. Il est anormal, dit Dr Louis, que les ambulanciers soient agressés alors qu'ils font un travail difficile consistant à apporter assistance aux personnes en danger. 

Aussi, il invite les protagonistes à respecter la neutralité des ambulanciers et en profite pour saluer la disponibilité du personnel du CAN qui a été renforcé à la veille du 18 novembre.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages