Une journée mondiale du bénévolat : Entre sensibilisation et divertissement  

Sociéte
Typographie

Plusieurs institutions se sont réunies ce Mercredi 5 décembre, au  Gymnasium Vincent de la rue romain pour célébrer la journée mondiale du bénévolat. Des séances de formation ont été réalisées ainsi que des dons de sang faits par des jeunes pour l'occasion.

 Cette journée célébrée sous le thème "les routes ont des histoires" avait surtout pour objectif principal de sensibiliser les jeunes sur la nécessité de faire du bénévolat.

"Les accidents sont les premières causes de mortalité des jeunes" a fait savoir le Dr Garnel Michel, consultant pour Stop Accident. Ce risque élevé d’accident demande beaucoup d’engagement, croit l’intervenant. "Il n’est pas certain que sur les lieux des accidents il y aura toujours un médecin ou une infirmière pour prendre soin des victimes, d’où la nécessité du volontariat’’ a soutenu  Dr Michel.

Le président de la croix rouge haïtienne, Dr Guiteau Jean-Pierre de son côté a déclaré, que "L’une des façons les plus simples de faire du volontariat est le don de sang."

 

Le médecin rappelle aux jeunes présents au Gymnasium Vincent "qu'on ne peut pas parler d’un esprit sain dans un corps sain si on est malade. Selon Dr Jean Pierre une personne en nécessité de sang est un malade.  Docteur Jean Pierre qui a profité de l’occasion pour inviter les jeunes écoliers, étudiants et brigadiers qui étaient présents à faire des dons de sang.

Pour l’occasion des équipements de secours ont été exposés au Gymnasium Vincent. Et le divertissement était au rendez-vous. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports, Stop Accidents, la Protection Civile et l’Action Civique constituent l’ensemble des institutions qui s’étaient regroupées au centre sportif du Gymnasium Vincent pour commémorer cette journée du bénévolat.        

  

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages