Haiti-crise:  la situation actuelle du pays inquiète plusieurs organisations

Sociéte
Typographie

Plusieurs organisations sociales et politiques ont fixé leurs positions sur la conjoncture sociopolitique du pays. Le climat tendu que connait le pays actuellement est la conséquence de l’incapacité du pouvoir actuel à gérer l l’Etat, selon certaines de ces organisations qui souhaitent le départ du président Jovenel Moise. Pendant que d’autres plaident pour une reforme du gouvernement de Jean Henry Ceant.

 ‘’Nous voulons dénoncer une répression faite sur la population par le pouvoir, une insécurité programmée et demander que justice soit rendue aux victimes de La saline’’ a martelé le syndicaliste Josué Merilien, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 4 décembre. Une rencontre avec la presse réalisée par plusieurs organisations  sociales et politiques, pendant laquelle les intervenants ont dévoilé un agenda de mobilisation.

"Ce mercredi  cinq (5) décembre une grande manifestation est prévue dans la ville du Cap-Haïtien" a fait savoir Moise Jean Charles qui intervenait au côté du syndicaliste. Le leader de la plateforme "Pitit Desalin" dit vouloir supporter toute manifestation qui sera faite à l’occasion de la journée internationale pour la lutte contre la corruption. Le 9 décembre, date de ladite célébration sera coïncidée avec le lancement d’une série de mobilisation pour arriver au 16 décembre, ont fait savoir les principaux dirigeants des organisations de  l'opposition.

Par ailleurs d'autres organisations qui ont réagi sur la situation actuelle du pays dit reconnaitre les problèmes socio-économiques auxquels fait face la population haïtienne ces derniers jours. Ces organisations qui se sont montrées modérées vis-a- vis du pouvoir n'ont pas demandé le départ du chef de l'Etat.

"Nous vivons dans un pays en état de crise actuellement, une crise que certaines personnes en poste de responsabilité semble ignorer’’ a soutenu Fresnel Baptiste, secrétaire de l’organisation grand fond pour l’avancement des intérêts de la nation haïtienne. Le militant invite l’exécutif à procéder à une reforme du gouvernement et la révocation de certains fonctionnaires publics.

Ces dénonciations et recommandations interviennent seulement quelques semaines après que le chef de l’État avait fait une adresse à la nation pour rassurer le pays face à cette situation critique.                         

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages