Dernieres Nouvelles

 Le Projet Eau et Assainissement de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), soutient l’objectif que les États-Unis partagent avec le gouvernement haïtien pour étendre l’accès à l’eau potable et l’assainissement aux communautés vulnérables, le front de lutte le plus important contre le choléra et d’autres maladies hydriques, peut-on lire sur le site de l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti. "Les États-Unis ont adopté des dispositions pour soutenir l’accès à l’eau potable pour les citoyens haïtiens et continuer à lutter contre le choléra".

Lire la suite...

141 personnes sont mortes en Haïti des suites de l’épidémie du choléra au cours de l’année 2017 tandis que près de 13.000 cas de personnes atteintes ont été enregistrés, selon des statistiques établies par l’organisation onusienne de réponse humanitaire OCHA.

 

 

 

Toutefois, selon, un rapport couvrant l'année 2017 (janvier à novembre), ces données représentent une baisse de 67% et 66% en comparaison à la même période en 2016. Haïti reste, cependant, « exposé à un risque de recrudescence soudaine de la maladie ».

 

Au cours du mois de novembre 2017, le département de l’artibonite est resté la région la plus touchée avec un total de 402 cas suspects. Un foyer de cholera a été répertorié dans le nord-ouest où 157 cas ont été enregistrés, ce qui constitue une remontée de l’épidémie dans le nord du pays, souligne OCHA.

 

L’organisation de l’ONU a assuré que des efforts soutenus se poursuivaient dans tous les départements du pays où les 57 équipes mobiles supportées par l’UNICEF, en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population et les techniciens de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) interviennent rapidement pour empêcher la transmission de la maladie dans les communautés touchées.

 

Au niveau institutionnel, l’OPS/OMS, avec les partenaires santé, apporte un appui à la coordination et au renforcement de la prise en charge sur le terrain dans les zones de flambée.

 

Cependant, les faiblesses du système de santé, le faible accès à l’eau et à l’assainissement des populations, ainsi que le manque de financement risquent de compromettre les efforts fournis par l’ensemble des acteurs engagés dans la lutte contre le choléra.

 

La Première Dame de la République s'implique, dans le cadre du programme « Konte'm Mwen Konte », dans la vaccination et l'identification des enfants à Bassin Bleu, commune du département du Nord-ouest.

 

Accompagnée du député de Bassin Bleu, Denis St-Fort, Mme Moïse à travers cette démarche entend contribuer à faciliter la vaccination de milliers d'enfants de cette localité contre les maladies infantiles et également à leur faciliter l'accès à un numéro d'identification national (NIN). Les parents auront également la possibilité d'obtenir ou de renouveler leurs cartes d'identification nationale.

 

Le programme « Konte'm Mwen Konte » s'étendra sur tous les dix (10) départements du pays, une manière de permettre à tous les enfants d’Haïti d’avoir un numéro d'identification nationale.

En conférence de presse jeudi le directeur général du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Dr Meniol Jeune a appelé les directeurs et directrices de quelque 450 écoles manifestant le désir de frauder à respecter le calendrier scolaire. Suivant les nouvelles mesures relatives aux examens d’État, notamment en ce qui concerne les listes de formation de classe et de décision de fin d’année, il est indiqué dans une note que tout contrevenant aux dispositions prises sera sanctionné avec la rigueur la plus extrême.

Lire la suite...

Le ministre de l’Éducation nationale Pierre Josué Agénor Cadet a effectué mardi une visite surprise à l’école nationale de Frères en vue de recueillir des informations sur des soupçons de frais irréguliers perçus par le directeur de l'établissement contrevenant aux mesures dictées par les autorités de l'éducation. Le ministre était accompagné du directeur départemental d’éducation de l’Ouest, Louis Fritz Dorminvil et de la presse, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Pierre Josué Agénor Cadet a inauguré dimanche un atelier de trois jours portant sur la finalisation du Plan décennal d’éducation et de formation (PDEF). Les travaux en atelier portent aussi sur les choix à faire pour les stratégies de financement dudit Plan, appuyé par un ensemble de partenaires, entre autre, UNESCO, UNICEF et la Coopération canadienne, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Il est coutume chez nous en Haïti de débuter l'année avec une bonne soupe au giraumon. Symbole de notre indépendance du 1er janvier 1804, la soupe au giraumon est plus connue dans notre pays sous le nom de Soup Joumou. Qu'on la prépare soi-même ou qu'on aille la déguster chez des parents, voisins et amis, pas question pour les haïtiens d'ici et d'ailleurs de rater la fameuse soupe joumou sous aucun prétexte ce 1er janvier. Tout en vous souhaitant nos vœux les meilleurs pour l'année 2017, HPN vous propose la recette de la Soupe au Giraumon/ Soup Joumou.

Lire la suite...

Connu sous le nom de Malanga en Haïti, le chou dur est un légume d’Amérique du Sud. Le chou dur (malanga) est l’un des aliments les moins allergéniques. Riches en fibres, potassium, hydrate de carbone, glucides, il  aide à contrôler la pression artérielle, aide à maintenir les niveaux de sucre dans le sang, contribue à améliorer la constipation et réduit le risque de maladie cardiaque. 

Lire la suite...

La tomate est un légume-fruit important pour la santé. Consommée crue ou cuite, en plus d’apporter un peu de couleur rouge à nos plats, la tomate apporte également de l’énergie à notre corps. Cet aliment sain, rafraîchissant, peut être mangé chaque jour.   

Lire la suite...

La République d'Haïti a fait l'émerveillement des barbadiens, des internautes du monde entier, notamment, de tous ceux qui suivaient le défilé qu'a organisé la Barbade, dimanche 21 Août, à l'occasion de l'ouverture officielle de la 13è édition du plus grand événement interculturel régional, Carifesta, réunissant les pays membres du Marché Commun de la Caraïbe (CARICOM).

"Parade citoyenne", c'est le nom de la présentation qu'Haïti a exposée sur le parcours. Une idée du Directeur Artistique de l'événement, Erol Josué, aussi Directeur Général du Bureau National d'Ethnologie d'Haïti (BNE).

Mais à côté de tout ce succès, il y a la main de l'humble styliste et modiste haïtienne, Arnelle Laguerre.

Née le 17 avril 1962, à Jérémie, dans le Département de la Grand'Anse, Arnelle Laguerre a fait la haute couture et travaille dans ce domaine depuis plus de 25 ans.

Sans trop le dire, elle a déjà habillé beaucoup de personnalités haïtiennes et d'artistes de renommée internationale, jusqu'à vêtir des familles présidentielles et des membres de Gouvernements.

"J'ai habillé l'ancienne première-Dame haïtienne de la République, Sophia Martelly, pendant 4 ans. J'ai fait des costumes de circonstances pour l'ancien Président Michel Martelly, notamment, pour le bal des reines organisé dans le Nord du pays, au Palais Sans Souci, à l'occasion du Carnaval tenu au Cap-Haïtien.", a confié Arnelle Laguerre, discrète, sans vouloir citer les noms des grandes familles de la Capitale qu'elle a déjà costumées.

"C'est avec un grand plaisir que j'ai répondu à l'invitation de l'Artiste, Érol Josué, pour confectionner ces costumes symbolisant les différentes périodes de l'histoire d'Haïti", a dit Arnelle Laguerre, expliquant qu'elle a fait de son mieux pour représenter les diverses périodes haïtiennes.

De la robe de la Reine Anacaona, pionnière du leadership féminin de la terre d'Haïti Quisqueya ou Boyo, la perle des Antilles, en passant par les costumes des Généraux, héros de la guerre de l'Indépendance d'Haïti, tout a été confectionné sur mesure afin de vendre la culture du pays aux étrangers et de faire la promotion du patrimoine culturel et de susciter la curiosité des touristes", a expliqué Mme Laguerre.

"J'ai voulu, par ces costumes, faire la promotion d'Haïti et présenter la culture nationale au monde entier. C'est la satisfaction des Haïtiens et l'effet que tout cela fait à l'étranger qui me rendent heureuse", a confié Arnelle Laguerre.

Notons qu'Arnelle Laguerre a été honorée par la Première-Dame haïtienne, Martine Moïse, et le Directeur Général du Bureau National d'Ethnologie (BNE),  Érol Josué, en reconnaissance de ses œuvres.

Jean Jul Désauguste
HPN, depuis Barbade

Haïti a marqué les esprits lors de la parade artistique marquant l’ouverture officielle de la 13ème édition de la plus grande manifestation interculturelle de la Caraïbe, dimanche 20 Août 2017, à la Barbade. C'est avec une "parade citoyenne" relatant toute l'histoire d'Haïti que le pays s'est fait représenter au défilé officiel de l'événement.

Une palette de stars, d'artistes de génie, de danseurs, de chanteurs à talents et en herbes et de personnalités publiques haitiennes, a composé le défilé d'Haïti qui a fait revivre toutes les périodes ayant jalonné l’évolution du premier peuple noir à proclamer son indépendance le premier Janvier 1804.

De l'âge des  taïnos, au triomphe des Généraux les plus légendaires de l'histoire militaire de l'humanité, jusqu'à la nation nègre, effrontée, maître du rythme et aussi têtue que le soleil, Haïti a brillé de mille feux à la parade internationale de Carifesta 2017, à la Barbade.

Ce que les officiels Barbadiens n'ont pas manqué de souligner à vive voix, lors de leurs interventions en la circonstance.

La participation d'Haïti à cette manifestation culturelle de portée régionale et internationale vient réaffirmer l'imagination créatrice de nos artistes et créateurs de génie et confirmer la dimension expressive de notre art et de notre culture.

Au cours de la même soirée des cérémonies officielles d’ouverture, le quartier touristique d’Oistin’s Park avait rendez-vous avec le ténor Haïtien de la Musique Racine, Boukman Eksperyans. La bande à Lòlò et Manzè a bien assuré, comme d'habitude.

Ces illustres spectateurs, notamment le Premier Ministre Barbadien, Freundel Stuart; le Secrétaire Général du CARICOM, Irwin Laroque et l’écrivaine américaine d’origine haïtienne, Edwige Danticat, se sont bien régalés de la performance d’une heure et demie du groupe haïtien.

Rappelons que la 12e édition de Carifesta a été organisée en Haïti, en Août 2015 et l'édition de cette année se déroule à la Barbade du 17 au 29 Août.

Jean Jul Désauguste
Hpn, depuis Barbade

Les entreprises juvéniles spécialisées dans la mode sont peu courantes dans le pays. Comme pour défier cette tendance, Calubu  Collections, depuis quatre années s’initient dans la mode en confectionnant des objets de tout genre. Nombreux sont ceux qui portent ces derniers jours les créations de Calubu.

Lire la suite...

Si la trace de ces anciens modèles de téléviseur n’est plus remarquée dans de nombreux magasins à Port-au-Prince, dans les rues par contre, notamment au centre-ville et à Pétion-Ville, on en trouve exposés au soleil et à la poussière à profusion. Mais les acheteurs semblent en faire cas de moins en moins. Une attitude qui est loin de plaire les revendeurs, constate Haiti Press Network.

Lire la suite...

À l'occasion de ce 6 juillet qui ramène la journée internationale du baiser, nous avons jugé nécessaire de vous présenter ce texte de direct Matin, afin de vous stimuler à vous embrasser juste pour bénéficier des bienfaits du baiser qui est non seulement bon pour la santé, mais qui permet également de créer plus de proximité avec autrui. Que ce soit le basium, l'Osculum ou le Suavium, essayer et donner du bonheur aux autres, conjoint (e) ou ami (e). 

Lire la suite...

Pour éviter la tricherie en Inde, l'armée a une méthode implacable. Les candidats doivent passer leur examen en slip.

Lire la suite...

Guybert Jean-Marie, journaliste et présentateur du journal « Première station » sur les ondes de radio Mégastar (97.3) est décédé, le jeudi 18 janvier 2018, des suites d’une maladie contre laquelle il se battait depuis quelque temps, a appris HPN à travers divers médias.

Lire la suite...

Dans une note acheminée à la rédaction de Haiti Press Network,  le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première  Instance de Port-au-Prince, Me Clamé Ocmane Daméus, a demandé aux responsables, Directeurs et Operateurs de medias audio-visuels de la zone métropolitaine, « de mettre  à la disposition du parquet, sur sa réquisition expresse et dans  des délais raisonnables, toutes images et tous enregistrements sur supports audio-visuels pertinents relatifs à tous  actes de  banditisme et de violence commis au cours des  manifestations de rue à la capitale. »

Lire la suite...

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, le Réseau des Blogueurs d’Haïti (RBH) a invité  la Chambre des Députés à consulter les différentes associations de blogueurs, de journalistes et des médias avant d’entériner la proposition de loi portant sur la diffamation votée par le Sénat le mercredi 15 mars 2017.

Lire la suite...

Dans un communiqué acheminé à la rédaction de Haiti Press Network, le Ministère de l’Environnement , a interdit, jusqu'à nouvel ordre, l’extraction du sable dans la périmètre du morne à Cabri.

Lire la suite...

 

 

 

De fortes pluies pourraient s’abattre sur au moins 7 départements du pays dans les prochains jours, selon les prévisions des services météorologiques (Unité hydrométéorologique, UHM).

 

 

Face aux intempéries qui pourraient en résulter, la direction de la protection civile (DPC) a invité les habitants des zones à hauts risques d’inondation et de mouvement de terrain, à se tenir prêt en raison des pluies attendues ces jours-ci sur le pays.

 

Les premières gouttes de pluie ont commencé à se déverser sur le pays depuis mardi.

 

 

 

D’ici jeudi, les pluies pourraient augmenter graduellement notamment dans les départements de la Grande-Anse, des Nippes, du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest, de l’Ouest et du Sud, a annoncé le service de météo.

 

 

 

 

De fortes pluies pourraient s’abattre sur au moins 7 départements du pays dans les prochains jours, selon les prévisions des services météorologiques (Unité hydrométéorologique, UHM).

 

 

Face aux intempéries qui pourraient en résulter, la direction de la protection civile (DPC) a invité les habitants des zones à hauts risques d’inondation et de mouvement de terrain, à se tenir prêt en raison des pluies attendues ces jours-ci sur le pays.

 

Les premières gouttes de pluie ont commencé à se déverser sur le pays depuis mardi.

 

 

 

D’ici jeudi, les pluies pourraient augmenter graduellement notamment dans les départements de la Grande-Anse, des Nippes, du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest, de l’Ouest et du Sud, a annoncé le service de météo.

 

 

 

 

72 personnes ont été tuées en Haïti au cours du trimestre juillet-septembre 2017 la plupart de morts violentes, a-t-on relevé dans un rapport de la commission épiscopale justice et paix de l’église catholique. La commission a dénombré 72 cas de mort violente au cours des 92 jours du trimestre, dont 44 sont morts par balles et 18 des victimes de la violence du trafic routier.

 

 

La violence ne diminue pas, s’inquiète l’organisme qui affirme que la violence émane dans de nombreux cas de l’autorité publique. « Nous avons relevé plusieurs cas d’homicides perpétrés par des agents armés attachés aux mairies dont le statut légal reste mystérieux ».

 

Selon le rapport, les communes de Port-au-Prince et Carrefour sont les plus violentes avec respectivement 24 et 27 victimes enregistrées en trois mois. Les actes de violence comme les holdups, les menaces, les vols à main armée, les viols font de nombreuses.

 

D’autre part, la Commission de l’église catholique note que « la vie quotidienne des Haïtiens se déshumanise au jour le jour, l’espoir semble s’éteindre à leur horizon et les jeunes ne peuvent regarder l’avenir avec confiance, ce qui les pousse à partir massivement vers d’autres cieux en quête d’opportunité pour un lendemain meilleur », conclut le rapport.

 

Dans une note acheminée à la rédaction de Haiti Press Network, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique a informé que le policier Charles Santana Maxo a pris,  jeudi , “la sage décision de lever la grève de faim qu'il observait pendant environ trois (3) jours dans les locaux dudit Ministère.” 

Lire la suite...

Dans un communiqué publié cette semaine, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a déploré et regretté l’incident malheureux qui s’est produit, le 13 novembre, à l’école « Collège Evangélique Maranatha » où près de 10 personnes ont été tuées par balles suite à une intervention de la Police.

 

 

Le MENFP déplore profondément le fait qu’une école soit le théâtre de tels événements sanglants pouvant occasionner un grand traumatisme sur les élèves et le personnel de l’établissement.  

Le MENFP rappelle à toutes et à tous qu’un établissement scolaire doit être un sanctuaire pour nos enfants, le centre de référence pour la formation académique, morale, civique et intellectuelle de nos jeunes pour la relève de demain.

Le ministère présente ses sympathies à tous ceux qui sont affectés par ledit incident, spécialement à la communauté éducative de la zone, à tout le personnel et aux élèves du collège Evangélique Maranatha ainsi qu’à la Police nationale d’Haïti, aux familles et camarades des policiers décédés.

Le MENFP espère que l’enquête des autorités judiciaires permettra de faire la lumière sur ces événements malheureux, lit-on dans le communiqué.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages