Le parti UNIR propose la création d’une force nationale de jeunes volontaires en préparation aux catastrophes naturelles

Politique
Typographie

 

 

Le parti politique Union nationale pour l'intégrité et la réconciliation (Unir) propose la création d’une force nationale constituée de jeunes volontaires devant aider dans la préparation des catastrophes naturelles, a appris HPN.

 

« La force nationale de jeunes volontaires sera issue de la formation de 500 jeunes par département dans les 10 départements en secourisme, premiers soins, pompiers etc.. », nous informe Jean Clarens Renois président de cette entité politique. La proposition, selon le leader responsable du parti UNIR, permettra de répondre par des moyens nationaux en premier chef au cas où le pays ferait face à une catastrophe naturelle.

 

 

Les jeunes impliqués dans cette formation à devenir membre de cette force nationale seront aptes à faire les premières interventions lors des événements comme les cyclones et les tremblements de terre auxquels le pays se trouve confronter assez souvent, souligne Clarens Renois. Ces membres de la force nationale de jeunes volontaires percevront des frais et vont développer de plus amples ancrages dans le pays à travers des relations directes entretenues, a fait savoir l’ancien Journaliste.

 

 

Par ailleurs, dans le cadre de l’aide humanitaire au profit des sinistrés du séisme du 14 août 2021 dans le grand Sud, le parti UNIR s’active à pourvoir aux besoins des enfants et des femmes. Les enfants reçoivent des kits scolaires contenant des matériels didactiques tels que plume, cahiers, crayon, livres et des vêtements, tandis que les femmes, quant à elles, reçoivent des rations sèches de nourriture.

 

 

« Nous lançons l’opération Men Nan Men à partir de laquelle nous prenons la précaution de soutenir les gens du grand Sud en toute dignité et en toute discrétion », précise Clarens Renois dans un entretien exclusif à HPN ce jeudi. Ce dernier a également précisé qu’a l’issue de la distribution de l’aide recueillie par le parti visant 13 mille personnes, 50 jeunes participants dans ce processus seront chargés sur les lieux de collecter les données, dans une démarche académique, d’enquêter sur les besoins réels des communautés dévastées par le séisme.

 

 

Ce sondage de terrain va permettre au parti UNIR de formuler des recommandations au gouvernement haïtien sur les besoins des zones touchées, annonce le numéro 1 de cette structure politique. Interrogé sur la gestion faite de la crise par le Premier Ministre Ariel Henry et son équipe gouvernementale, Clarens Renois affirme que l’Exécutif haïtien monocéphale est dépassé par les événements.

 

Godson LUBRUN
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .