Haïti-Protestations : Forte tension dans les rues de Port au Prince, des pneus enflammés remarqués un peu partout

Politique
Typographie

 

Malgré la libération de l'ancien sénateur Nenel Cassy et de certains militants politiques, une forte tension règne à Port au Prince ce jeudi soir. Des pneus enflammés sont remarqués un peu partout notamment au haut de Lalue et dans le quartier de Nazon ont rapporté des reporters.

 

Ces manifestants réclament pour le moment le départ sans condition du Président Jovenel Moïse le 7 février prochain marquant la fin constitutionnelle de son mandat ont-ils fait savoir. Ce jeudi, vers 21 hres, les riverains de Delmas 30 et de delmas 17 à l'entrée de la route de l'aéroport, rapportent que des tessons de bouteilles et des pierres sont lancés un peu partout pour forcer les gens à rentrer chez eux.

 

Les manifestants violents ont demandé aux parents de garder leurs enfants à la maison ce vendredi. André Michel, l'un des chefs de file de l'opposition, annonce les couleurs sur une station de radio de la Capitale confirmant du même coup la libération de Enold Florestal, un militant politique proche de l'opposition. Vu l'ampleur de cette soirée, elle pourrait être le déclic d'un nouveau phénomène "pays lock" si les autorités en place ne font rien.

 

HPN

 

Photo : Archives

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages