Haïti-protestations : 1 mort à Port-au-Prince, mobilisation dans plusieurs villes du pays contre le président Jovenel Moise

Politique
Typographie

 

1 jeune manifestant a été d’une balle dans la tête près du palais national, et deux autres qui circulaient à moto ont été grièvement blessés dans un accident avec un véhicule de la police, a annoncé un reporter de Radio Zenith. On ignore dans quelle condition ce jeune a été abattu.

Le corps du jeune tué par balle était remarqué dans une ruelle proche d’un commissariat de la police. Le cadavre a été récupéré par des manifestants.

Les deux jeunes qui circulaient à moto auraient été heurtés volontairement par un véhicule de la police sur la place publique au Champs de Mars, a indiqué le journaliste qui a parlé de répression systématique de la manifestation organisée par des partis de l’opposition.

La manifestation a été dispersée à coups de grenades lacrymogènes dans plusieurs quartiers de la capitale où plusieurs des milliers de personnes avaient répondu à l’invitation de l’opposition qui dénonce le climat d’insécurité qui prévaut dans le pays et réclame la démission du président Jovenel Moise.

Dans d’autres villes, Mirebalais, Saint-Marc, Jacmel, les Cayes et d’autres régions plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre le pouvoir.

A Delmas, des centaines de jeunes avaient pris en début d’après midi la direction de l’ambassade des Etats-Unis avec à leur tête le leader du parti Pitit Dessalines Moise Jean Charles.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages