Haïti-politique : Nouvel appel à manifester : le Chef du Parquet de Port-au-Prince lance une mise en garde

Politique
Typographie

 

 

 

 

 

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, a réagi jeudi aux informations laissant croire que des structures organisées tenteront de réaliser des manifestations de rue ce week-end. Brandissant les dispositions légales en vigueur pendant l'état d'urgence sanitaire, le magistrat du Parquet a demandé aux organisateurs de surseoir à tout rassemblement public.

 

 

 

Reconnaissant le droit de manifester des citoyens, Me Lafontant a précisé que pendant la période de l'état d'urgence sanitaire la jouissance de certains droits est en veilleuse et que d'autres sont frappés tout bonnement d'interdiction. « Mon devoir est de faire respecter la loi. Il ne s'agit pas d'une manœuvre dictatoriale, mais le gouvernement doit veiller à la protection des citoyens contre la pandémie du coronavirus », a martelé le Parquetier.

 

 

 

Pour le chef du Parquet de Port-au-Prince, le moment est inopportun pour lancer des mouvements de protestation. Avec la progression de la COVID-19 dans le pays, ce genre d'activités risque de provoquer une hausse vertigineuse du nombre des contaminés. Tous ceux qui ne respectent pas les consignes visant à freiner l'expansion de la maladie dans le pays notamment l'article 6 du décret du 21 mai 2020 interdisant les activités regroupant plus de 5 personnes seront punis en fonction des lois en vigueur, a insisté le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant.

 

 

 

HPN Sondages