CARICOM : Sainte-Lucie déplore le manque de réponse de la communauté caribéenne à la crise haïtienne

Politique
Typographie

 

 

 

L'ancien président de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et Premier ministre de Sainte-Lucie, Allen Chastanet, a dénoncé mardi, ce qu’il appelle le manque de réponse de l'organisation régionale à la crise en Haïti.

 

Lors de son discours prononcé à l’occasion de la 31e session des chefs d’Etat et de gouvernement de la CARICOM, tenu à la Barbade, Allen Chastanet a soutenu que l’organisation n’a pas apporté une réponse adéquate à la crise haïtienne, ajoutant que les solutions aux problèmes d'Haïti restaient insaisissables.

 

"Nous devons être honnêtes et admettre que nous avons échoué dans nos tentatives pour trouver une solution", a-t-ii déclaré.

 

Depuis près d’un an, le pays est sans gouvernement et, depuis janvier dernier, il est également sans parlement, fait remarquer Chastanet, évoquant aussi le fait que le président Jovenel Moïse soit confronté à de fortes manifestations organisées par l’opposition qui l'accuse d’avoir dilapidé les fonds publics.

 

En octobre dernier, l’organisation se disait profondément inquiète face à la crise politique prolongée en Haïti. Aujourd’hui, déclare Chastanet, les dirigeants régionaux doivent «tracer collectivement une nouvelle voie» en ce qui concerne Haïti.

 

"Nous le devons au peuple haïtien qui mérite beaucoup plus, surtout compte tenu de notre histoire commune", a-t-il déclaré.

 

DO/HPN

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages