Haïti-crise : des bureaux publics incendiés à Petit-Goave

Politique
Typographie

 

 

 

 

 

Au moins trois bureaux publics dont un tribunal et un commissariat de police ont été incendiés mardi lors de violentes manifestations enregistrées dans la ville de Petit-Goave, a appris Haiti Press Network (HPN).

 

Des manifestants ont mis à sac tribunal en jetant à la rue tous les documents qui se trouvaient dans le bâtiment qu’ils ont par la suite incendié, a constaté un collaborateur de HPN.

 

Un sous-commissariat de la police nationale et un bureau de l’électricité d’Haïti ont été également saccagé par des jeunes en colère suite à l’intervention de la police pour disperser une manifestation anti-gouvernementale.

 

« Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui a réagi en s’attaquant aux bureaux publics », a indiqué un témoin. Les jeunes militants qui réclament la démission du président Jovenel Moise menacent d’incendier d’autres bureaux de l’état.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages