Haïti-politique : Quatrième semaine de paralysie des activités dans le pays

Politique
Typographie

 

 

 

Les activités sont paralysées à Port-au-Prince pour la quatrième semaine consécutive où les principales rues de la ville sont bloquées en raison des barricades installées para des militants de l’opposition qui réclame la démission du président Jovenel Moise.

 

 

 

Le commerce, les marchés publics, les écoles ouvertes sont fermées ce lundi alors que le trafic de véhicule était nettement ralenti sur les principales artères de la région métropolitaine.

 

 

 

Les activités sont également paralysées sur les routes nationales barricadées à la sortie nord et sud de la capitale. Principales victimes de la crise politique : les écoles n’ont pas fonctionné depuis l’ouverture officielle le 9 septembre dernier.

 

 

 

Dans les villes de province, le tableau est identique, avons-nous appris. Des leaders locaux ont annoncé des manifestations anti-gouvernementales.

 

 

 

Ce lundi 7 octobre date officielle de l’ouverture des tribunaux, la cérémonie officielle n’aura pas lieu suite à un mémorandum du pouvoir judiciaire. La traditionnelle cérémonie prévue à la Cour de cassation où étaient attendues les principales autorités du pays dont le président de la République a été annulée.

 

 

 

Les opposants au président Moise avaient annoncé un grand rassemblement ce lundi devant la Cou

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages