Les mairies d’Haïti et de la République Dominicaine renforcent leur coopération 

Politique
Typographie

 

 
La Fédération Nationale des Maires d'Haiti FENAMH et la Fédération Dominicaine de Municipalité FEDOMU ont signé mercredi un accord de coopération autour du projet intitulé " Support au renforcement du système municipal et de la décentralisation en Haïti".
 
 
 
Cet accord a été paraphé en vue du renforcement des mairies des deux côtés de l’île. La coopération espagnole, présente dans les deux pays, a apporté un appui technique et financier à la matérialisation de cette coopération.
 
C’est le président de la FENAMH Jude Édouard Pierre et son homologue dominicain René Polanco qui ont paraphé l’accord en présence entre autres des ambassadeurs dominicain et espagnol en Haïti Alberto Emilio Despradel Cabral et Pedro Sanz Serrano.
 
Le maire de Santo Domingo René Polanco qui avait représenté la FEDOMU, a souligné que cet  accord devrait permettre de renforcer les capacités de gestion des mairies d’Haiti et de la République Dominicaine.
 
Le fait pour les mairies de se regrouper en association est bénéfique à plusieurs points de vue, a-t-il dit, ajoutant que cela leur permettra de mieux servir leurs populations.
 
Pour sa part, le maire de Carrefour et président de la FENAMH, Jude Édouard Pierre s’est félicité de la volonté des deux associations et de leurs membres de travailler ensemble au profit des intérêts de l’île entière.
 
Cela, dit-il, nous permettra de construire un meilleur avenir, précisant que tant du point de vue historique et géographique les citoyens haïtiens et dominicains sont condamnés à cohabiter.
 
Nous sommes liés par le commerce et nous avons l’obligation de maintenir des rapports cordiaux tout en favorisant un dialogue franc pour résoudre les conflits, a-t-il dit.
 
Il évoque la promotion d'un dialogue sur la question municipale des deux pays avec un accent porté sur la frontière.
 
Lorsque les gouvernements centraux ne proposent aucune solution aux problèmes auxquels sont confrontés les deux peuples, les mairies doivent continuer à travailler et proposer des solutions, a soutenu Jude Édouard Pierre.
 
Le leader de la FENAMH invite les citoyens des deux pays à éviter tout discours encourageant la haine, la peur de l’autre et la xénophobie.
 
DO/ HPN
 
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages