Haïti-Politique : La PLANSPA prône le dialogue pour la mise en place du gouvernement

Politique
Typographie

 

 

Le leader de plateforme nationale du secteur populaire haïtien, Dieudonné Lhérisson a invité ce jeudi le président Jovenel Moïse à dialoguer avec le parlement, co-dépositaire de la souveraineté nationale, afin de doter le pays d’un gouvernement légitime capable d’adresser les problèmes auxquels il est confronté.

 

Ce dialogue doit s’étendre aux acteurs politiques qui ont fait montre de leur amour pour Haiti, prône le professeur Lherisson. "Tous ceux qui affirment aimer le pays doivent emprunter le chemin du dialogue", a insisté Dieudonné Lhérisson, évoquant les torts que les violences des 6,7 et 8 juillet 2018 ont causé au pays.

 

Il a aussi dénoncé l’attitude d’une frange de l’opposition et d’un « secteur mafieux » de la classe des affaires qu’il accuse d’exploiter les combats du peuple haïtien pour défendre leurs propres intérêts.

 

Cela s’est passé en 1804 lors de la lutte pour l’indépendance, en 1987 lors de la bataille en faveur de la démocratie et en 2003 lorsqu’on lui avait promis un nouveau contrat social, rappelle Me Lhérisson.

 

Ils ont toujours utilisé le peuple pour parvenir à leurs fins mais ils ne lui ont rien donné en retour, déplore l’homme politique. Me Lhérisson est également contre les appels aux manifestations prévues ce weekend et au début de la semaine prochaine.

 

Il invite les parents à continuer à accompagner leurs enfants pour leur permettre de passer les examens officiels qui débutent le lundi 8 juillet. Se disant en faveur de la tenue du procès PetroCaribe, Me Lhérisson a dénoncé l'hypocrisie de tous ceux qui réclament l’organisation du procès mais qui, dans la réalité, sont impliqués dans la dilapidation du fonds.

 

Le dossier ne doit pas être politisé, a-t-il martelé.

 

DO

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages