Haïti-Migration : Rapatriement de 1944 migrants illégaux haïtiens vivant en République Dominicaine

Politique
Typographie

 

24 heures après l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies de mettre à exécution le  projet de résolution 2476 créant le Bureau Intégré de l'ONU en Haïti (BINUH), une Mission Politique Spéciale, les  autorités dominicaines continuent leur vague de rapatriements.

En effet, ce mercredi 26 juin 2019 1,944 migrants illégaux ont ete refoulés sur un total de 2,411 détenus dans le cadre d’opérations menées par les services de l’immigration à travers 13 provinces ces derniers jours.

Ces compatriotes reviennent sur le territoire, dépourvus de tous leurs biens. La plupart  d’entre eux  sont des pères et mères de famille, des femmes enceintes, interceptés dans différents endroits de la République voisine.

Certains affirment disposés de pièces légales et  vaquaient  librement à leurs activités quotidiennes au moment où ils ont été appréhendés par la police dominicaine.

A un moment où le Gouvernement peine à reprendre ses activités, le Président de la République Dominicaine ne fait aucun ménage  et augmente  les angoisses de son homologue haïtien en panne de légitimité depuis quelque temps et qui ne sait à quel saint se vouer pour  stabiliser le pays politiquement et économiquement  face au dollar américain qui franchit la barre des 95 gourdes  sur le marché local.

 

Yves Paul LEANDRE

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages