L'invitation de Jovenel Moïse boudée par tous les secteurs

Politique
Typographie

Seule René Monplaisir du secteur populaire a ouvertement rejeté l'invitation du Président. Pour René Monplaisir à travers sa lettre ouverte responsive au chef de Cabinet du chef de l'Etat, la mise à l'écart de certains secteurs à cette invitation est un manquement.

Cependant, lundi pendant toute la journée, les yeux rivés sur la résidence de Jovenel Moïse, on attendait de voir des véhicules de toute sorte defilé et prendre la route de Pèlerin 5 pour la rencontre, tel n'a pas été le cas.   Plusieurs invités joints par téléphone ont avancé le prétexte de l'insécurité. Pour d'autres, le moment n'est plus à ces rencontres "creuses" et qui ne donnent rien. Pour les secteurs Protestant et catholique, leur position est claire et connue de tous.

Pour le secteur syndical, Dominique St Eloi avance que Jovenel Moïse sait ce qu'il doit faire et la population attend sa démission. Le temps du dialogue viendra mais sans M. Jovenel Moïse indexé par le rapport Petrocaribe. Pour la Société civile de Rosny Desroches, le moment ne s'y prete pas. Il faut trouver la meilleure formule pour engager ce dialogue important à la resolution de la crise sans pour autant forcer le Président à la démission.

HPN