Haïti-manifestation: Deux individus livrés à la PNH, l'ambassade de France s'explique

Politique
Typographie

 

 

Au cours d'un mouvement de protestation au champs-de-mars, deux individus se sont réfugiés à l'ambassade de France pour échapper à la police. Après avoir remis ces individus aux forces de l'ordre, l'ambassade de France donne des éclaircissements.

Dans un communiqué publié par l'ambassade de France en Haïti dont copie est parvenue à la rédaction de "Haïti Press Network", on raconte les faits suivants:

"Le mardi 12 juin vers 12h49, des coups de feu ont retenti à proximité de l'entrée visas de l'ambassade de France. Ces coups de feu ont entraîné un mouvement de peur dans la file des demandeurs de visa".

Selon le communiqué, les vigiles de l'ambassade ont alors ouvert les portes pour permettre à ces personnes de trouver refuge dans les locaux du service des visas.

"Deux personnes qui, semble-t-il, fuyaient la police ont profité de la confusion pour pénétrer dans l'enceinte diplomatique en bousculant les gardes. L'un d'entre eux simulant une blessure. Cette intrusion forcée a provoqué une grande crainte parmi les demandeurs de visas et les agents consulaires", précise ledit communiqué.

L'ambassade souligne que les deux personnes entrées par effraction ont été réclamées par la police nationale haïtienne et lui ont été remises. "Ces deux personnes n'ont à aucun moment réclamé protection ou asile", a-t-on précisé dans ledit communiqué. "L'ambassade de France est placée sous la protection de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques", a conclu le communiqué.

 

François Jean