Haïti-crise : journée paralysée, 2 véhicules de Radio/Tele Ginen incendiés

Politique
Typographie

 

 

 

Deux véhicules appartenant à Radio/Tele Ginen ont été incendiés lundi par des manifestants devant les locaux de la station à Delmas, a constaté Haiti Press Network tandis que les activités étaient paralysées à Port-au-Prince où le commerce, l’administration et les écoles sont fermés.

 

7 autres voitures garées devant la RTG à Delmas 31 ont été également endommagés au passage d’une manifestation réunissant des centaines de personnes qui réclamaient la démission du président Jovenel Moise.

 

Des tirs ont été enregistrés dans ce quartier suite à la mort d’un chauffeur de taxi-moto abattu selon des témoins par un policier de l’unité de sécurité de la présidence (USGPN). Des barricades ont été érigées dans le quartier de Delmas où des renforts de la police sont arrivés quelques heures après les incidents.

 

Dans les autres quartiers de la capitale, les activités étaient paralysées au cours de la journée de lundi au lendemain d’une manifestation qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes qui exigeaient la démission du président Jovenel Moise pour son Implication présumée dans une vaste opération de corruption.

 

Des restes de barricades jonchent plusieurs artères de la capitale où l’administration publique n’a pas fonctionné.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages