Haïti-Justice-Affaire Café trio : Le Délégué départemental du Nord libéré

Politique
Typographie

 

Le Délégué départemental du Nord, Antonio Jules a été libéré, le lundi 20 mai 2019, sur ordonnance de la Cour d’appel du Cap-Haïtien, a appris Haiti Press Network.

Le représentant de l’exécutif dans le Nord a recouvré sa liberté  environ une semaine après son arrestation et sa mise en dépôt.

Rappelons qu’Antonio Jules a été écroué dans le cadre de l'affaire « Café trio », lors d’une conférence où participaient des hommes politiques, notamment les sénateurs Youri Latortue et Jacques Sauveur Jean.

Une attaque à gaz lacrymogène a été orchestrée dans les locaux du « Café trio » en avril 2018 dernier, pendant que les sénateurs Jacques Sauveur Jean et Youri Latortue présentaient une conférence-débats sur le dossier PetroCaribe.

Un journaliste de renom au Cap-Haïtien, notons-le, a été tué par asphyxie sous l’effet de la fumée du gaz lacrymogène.

Le Délégué Antonio Jules qui est libéré lundi, est accusé d’auteur intellectuel dans cet incident.

Le commissaire du gouvernement du Cap-Haïtien, soulignons-le, Me Charles Ferney Saint-Juste qui avait traité le cas en rapport à l’arrestation et la mise en dépôt du Délégué a été limogé quelques jours après.

Une révocation que l'Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH) et l'Association professionnelle des magistrats (APM) avaient dénoncé avec véhémence.

Jean Wilner Morin de l'ANAMAH et Wando Saint Villier de l'APM avaient vu en cet acte une atteinte à l'indépendance du pouvoir judiciaire. D’après Me Morin, le ministre de la Justice, selon les vœux de la loi, peut demander au commissaire du gouvernement de poursuivre et non de ne pas poursuivre.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages