Haïti/Sécurité-Banditisme : Le sénateur Garcia Delva  de connivence avec le chef de gang  Arnel Joseph

Politique
Typographie

 

Le président de la commission de justice et de sécurité du Sénat de la République Jean Renel Sénatus a révélé que le sénateur de l'Artibonite, Garcia Delva est en contact avec le chef de gang armé Arnel Joseph via des appels téléphoniques allant de la période du 6 au 22 février 2019 

La situation sécuritaire du pays semble avoir préoccupé les membres de la commission justice et sécurité du sénat de la République. Selon le président de ladite commission, le sénateur Jean Renel Senatus, les commissaires ont effectué des rencontres au niveau de l'inspection générale de la police nationale d'Haiti (PNH) et la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), dans le but de s'enquérir des stratégies envisagées par les responsables de ces entités pour traquer les bandits.

Au niveau de l'inspection générale de la PNH, les commissaires s'intéressaient à ce qui constituerait une source de démotivation pour les policiers face aux actions des bandits dans certaines zones du pays. Selon les informations, les policiers sont contraints par les organisations de défense des droits humains.

Quant à la direction centrale de la police nationale, les enquêteurs font face à des obstacles politiques puisque très souvent, les bandits sont protégés par des autorités. A ce niveau, le sénateur a souligné que la commission a promis des appuis politiques du sénat à la DCPJ pour mieux accomplir sa mission.

En effet, le président de la commission justice et de sécurité du Sénat, Jean Renel Senatus, a déclaré, ce mardi, que le sénateur Garcia Delva est de connivence avec le puissant chef de gang Arnel Joseph.

Selon le parlementaire, deux organisations de défense des droits humains ont adressé une correspondance à la commission en date du 12 mars 2019 l'informant de l'existence d'une conversation téléphonique entre un parlementaire et le puissant chef de gang du village de Dieu, Arnel Joseph.

Avec l'appui du conseil national des télécommunications (CONATEL) via son ministère de tutel, le MTPTC, la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), les commissaires ont pu retracer des conversations téléphoniques entre l'élu de l'Artibonite sous la bannière de Ayiti An Aksyon (AAA) et le chef de gang Arnel Joseph à travers ce numéro: 509 38549524

Du  6 au 22  février 2019, au total 24 appels téléphoniques sont enregistrés entre le parlementaire et le chef de gang autoproclamé de village de Dieu, Arnel Joseph qui est maintenant retranché dans le département de l'Artibonite, notamment à Marchand, commune d'où est originaire du sénateur Delva.

Jean Renel Sénatus a fait savoir que la commission va auditionner le Sénateur de l'Artibonite autour de cette affaire, puis soumettre son rapport pour que l'assemblée des sénateurs  décide quelle suite à  donner. 

On se le rappelle, après les manifestations du 7 février dernier pour exiger le départ anticipé du président Jovenel Moïse, suite à des suspicions relatives à une quelconque relation existant entre le sénateur du parti Ayiti An Aksyon (AAA) Garcia Delva, le coordonnateur du parti, le sénateur Youri Latortue, avait adressé une correspondance au sénateur Delva  lui demandant des explications sur la véracité de ces rumeurs. Jusqu'à date, le parlementaire n'a accordé aucune suite à cette demande.

Selon certains observateurs, dans le cadre de ce dossier, la première démarche  serait l'audition du sénateur en question avant de divulguer le dossier dans la presse.  Pourquoi le Président de la commission a t-il pris le chemin de la Presse avant de rencontrer le Senateur Delva ? L'avenir dira le reste.

 

François Jean

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages