Haïti-Politique : Jean Michel LAPIN ou le couronnement d’une carrière réussie

Politique
Typographie

 

 Les employés et cadres du Ministère de la Culture et de la Communication sont affolés de joie ce jeudi 21 mars 2019, en apprenant la nouvelle de leur chef, par Arrêté Présidentiel, Jean Michel LAPIN, au poste de Premier Ministre a.i. Une  nomination survenue 24 heures après que le Ministère clôturait les activités de la quinzaine de la Francophonie, avec le bureau de l’Organisation  Internationale de la Francophonie (OIF), les Ambassades de Suisse, du Canada et de la France. 

 

Le slogan national pour commémorer la francophonie de cette année en Haïti, était libellé « En français et en créole, s’il vous plait », pour traduire l’expression d’une Haïti qui entend faire passer une autre image, plus que cela, qui entend assumer une autre image incluant à la fois le français et le créole, deux (2) langues aptes à exprimer toutes les réalités du monde d'aujourd’hui, que ce soit dans les domaines du numérique, de l’économie, des sciences, de la religion et des médias.

 

« En français et en créole s’il vous plaît » disait le Ministre de la Culture et de la Communication dans son message, à l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie, hier mercredi 20 mars 2019, pour signifier notre diversité et montrer que le français et le créole font partie d’une même famille. Nos artistes particulièrement nos écrivains, nous montrent souvent qu’il est possible de créer des chefs d’œuvre dans l’une ou l’autre de ces 2 langues, certes, mais aussi, parfois, on sent comme une tierce langue, comme une atmosphère de métissage linguistique dans des ouvrages tel que : Mon pays que voici ( Anthony Phelps), une odeur de café (Dany Laferrière), Pèlen tèt (Frankétienne), Konbèlann (Georges Castera), Flè dizè (Jean Claude Martineau). 

Un parcours remarquable pour le ministre qui a, en effet, gravi pendant les trente dernières années tous les échelons au sein de cette institution, du rôle de simple messager au poste de Premier ministre.

 

Ce vieux routier du ministère de la culture, qui  change d’adresse, va travailler pour créer la paix dans les rues, mettre l’administration publique en branle, et de créer la sérénité nécessaire dans les foyers.

Simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique de Monsieur Jean Michel LAPIN. Désormais, quand on voit le nouveau Premier ministre par intérim, c’est évidemment le secret du succès continu.

Suite à la publication de l’arrêté du président Jovenel Moise, le Premier ministre sortant Jean Henry Céant a présenté ce jeudi sa démission au chef de l’Etat, a appris HPN.

 

Yves Paul LEANDRE