Haïti-USA-crise : Les Etats-Unis favorables au dialogue et à la lutte contre la corruption

Politique
Typographie

 

 

 

Le gouvernement des Etats-Unis s’est félicité de l’appel au dialogue lancé jeudi par le président Jovenel Moise après 8 jours de troubles antigouvernementales qui ont secoué le pays.

 

Réagissant à l’adresse du président haïtien, les USA semble opter pour un « dialogue et des compromis véritables conduisant à un gouvernement transparent et responsable », lit-on dans le communiqué publié par l’ambassade américaine.

 

 

 

« Nous encourageons tous les représentants légalement élus d’Haïti, ainsi que tous les Haïtiens qui recherchent une solution politique pacifique conforme à la constitution haïtienne, à engager un dialogue inclusif - sans recourir à une action violente ».

 

 

 

 Par rapport aux manifestations organisées à travers le pays pour réclamer la démission du président Jovenel Moise, le gouvernement américain exhorte les Haïtiens à s’exprimer pacifiquement : « Depuis le 7 février, le peuple haïtien subit une violence croissante entrainant la mort de civils innocents et la destruction de propriétés publiques et privées…La violence aggrave l’instabilité et la souffrance du peuple haïtien », poursuit le communiqué.

 

 

 

Se prononçant pour des mesures de politique économique saines et à une gestion transparente des ressources du pays, les Américains se prononcent aussi la poursuite des personnes impliquées dans le détournement des fonds publics.

 

 

 

« Nous exhortons le gouvernement à redoubler d'efforts pour lutter contre la corruption et responsabiliser les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe », lit-on en conclusion du communiqué.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages