Haïti-crise : des partis politiques se positionnent et réclament le départ de Jovenel Moïse

Politique
Typographie

 

 

 

Des partis et groupements AYISYEN POU AYITI, PARTI FUSION DES SOCIAUX-DÉMOCRATES, GPPP-MOPOD, KONTRAPÈPLA-GPPP, MOCRHENHA, OPL, VERITE, VEYE YO ont, dans une note de presse publiée lundi, fait part de leurs positions sur la crise actuelle. Les responsables de ces partis exigent que le président Jovenel Moïse et son équipe démissionnent afin d’éviter le pire au pays.

"Nous tenons à saluer le courage et la détermination du peuple haïtien tout en exprimant nos sympathies aux victimes des derniers évènements", lit-on dans la note des partis.

Ces partis et groupements politiques pensent qu'il est anormal que des compatriotes soient mtués et blessés lors des revendications légitimes contre la cherté de la vie, la faim et la misère qui les frappent dans le pays. Les signataires ont mentionné dans la note que plus de 200 milles Haïtiens avaient laissé le pays dans la quête d'un mieux-être ailleurs.

 

Réagissant à une note du Core Group qui souhaite le dialogue pour sortir de la crise, les partis signataires de la note ont rendu les pays amis en partie responsables de la crise actuelle. « C’est l’échec d’une stratégie qui consiste à prendre des décisions dans le dos des Haïtiens », estiment les partis.

 

Les partis se disent prêts à mobiliser la nation dans le dialogue et à y prendre part.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages