‘’Le mandat de Jovenel Moïse n’est pas négociable’’, selon Jean Henry Céant

Politique
Typographie

 

Sans équivoque, le Premier ministre, Jean Henry Céant qui participait à la rubrique Le Point de Radio Télévision Métropole, ce lundi 26 novembre, l’a dit : "le mandat du président de la République, Jovenel Moïse, ne sera pas sur la table dans le cadre du dialogue que le Gouvernement compte initier avec l’opposition notamment". En effet, selon le Premier ministre, Jean Henry Céant, toute concertation doit viser le renforcement de la démocratie et non l’inverse.

Le chef du Gouvernement précise qu’il est déjà entré en contact avec  des membres du secteur démocratique et populaire et que de manière formelle, des correspondances seront acheminées aux concernés bientôt.

Un remaniement du cabinet ministériel n’est pas à écarter selon Jean Henry Céant.  Après le chef de l’Etat, c’est autour du Premier ministre de donner la garantie que le dialogue aura lieu. Sachant qu’il a en face de lui des hommes politiques, Me Céant entend créer avant tout l’environnement favorable à l’aboutissement de cet exercice démocratique.

A en croire le locataire de la Primature, un pré-dialogue a déjà été lancé. Il s’agit d'un exercice consistant d’abord à prendre contact avec les acteurs. Et déjà, Jean Henry Céant révèle  avoir téléphoné  aux membres de l’aile dure de l’opposition, notamment ceux du secteur démocratique et Populaire. 

Dans la foulée, Jean Henry Céant reconnait qu’il y aura des sacrifices à faire aux premiers rangs desquels: un remaniement ministériel. Jouant la carte de la différence, le Premier ministre parle de partage de responsabilité.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages