Je suis là pour parler le langage de la vérité, dixit Jean-Henry Céant

Politique
Typographie
 
Le premier ministre Jean-Henry Céant a passé son premier "Grand Oral" ce lundi. Dans cette longue entrevue avec les journalistes Wendell Théodore et Georges Allen de Radio-télé Métropole, aucun sujet n'a été tabou et le moins qu'on puisse dire, c'est que le chef du gouvernement a rendu " une copie parfaite".
 
Le Premier Ministre a  condamné les pertes en vies humaines enregistrées ces derniers jours notamment à Malpasse samedi où 4 agents douaniers et deux autres personnes sont morts dans des violences ayant fait suite à un contrôle de routine.
 
" Ce qui se passe actuellement à la douane n'est pas innocent", affirme Jean-Henry Céant, faisant remarquer que les événements de samedi se sont produits juste après une visite qu'il a effectuée au bureau de la douane de Malpasse il y a moins d'un mois.
 
"La lutte contre la contrebande dérange plus d'un mais cela n'affecte pas notre détermination à mener ce beau combat", a assuré le chef du gouvernement. Les citoyens n'ont pas la culture de payer leurs dus au fisc et cela doit changer, selon Me Céant.
 
En ce qui concerne la situation sécuritaire du pays, dans le sens large du terme, Jean-Henry Céant souligne les rapports "cordiaux" qui existent entre les deux chefs de l’exécutif et le directeur de la police nationale.
 
Les décisions sont prises dans le cadre de dialogue, affirme Me Céant, soulignant les "bons résultats obtenus" notamment dans le cadre de la gestion des manifestations de l'opposition.
 
S'agissant du dialogue initié avec les acteurs socio-politiques et économiques, le premier ministre Céant a réaffirmé sa volonté d'être à l'écoute de tout le monde.
 
De ce dialogue sortira un accord politique, a indiqué le patron de la Primature qui se dit prêt à un "partage de responsabilités" avec l'opposition.
 
Pour ce qui est de l'enquête sur la gestion des fonds Petrocaribe, Jean-Henry Céant a promis de faire oeuvre qui vaille.
 
"Nous avons déjà publié les résolutions, accords et décisions prises en conseil des ministres et cette semaine nous allons publier les contrats", a annoncé Jean-Henry Céant qui a aussi informé que l'Etat haïtien, à travers le directeur général des impôts, s'apprête à porter plainte.
 
Me Céant se veut toutefois prudent soulignant que des erreurs de procédures ne devraient pas entraver la marche de la justice. Il a aussi promis de rationaliser les dépenses de l'Etat. Le budget qui sera soumis cette semaine au parlement va prioriser le social. Il annonce que les enveloppes de la présidence, de la Primature et du Parlement ont été revues à la baisse.
 
Le Premier Ministre plaide en faveur d'une presse libre mais respectueuse des règles démocratiques. Il se dit contre l'utilisation du 4e pouvoir dans le but de faire l'apologie de la violence. 
 
Conscient de la situation socio-économique difficile du pays, Me Céant a promis de mettre  les citoyens au travail, annonçant la mise en place de programmes d'appui à la création d'entreprises.
 
S'il est vrai que le prix du carburant a été revu à la baisse sur le marché international, Jean-Henry Céant se veut prudent. Nous n'allons pas toucher aux prix du marcé local. Il n'y aura ni augmentation, ni réduction, a-t-il dit.
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages