Aviol  Fleurant serait-il devenu un ministre incontournable ?

Politique
Typographie

Cet avocat très connu du milieu judiciaire est arrivé au ministère de la planification sous le gouvernement Privert-Jn Charles. Un  gouvernement de transition  qui avait pour mission de réaliser des élections dans les conditions que l'on connait avec 22 mois de campagne.

Cet ancien candidat à la Présidence a saisi cette opportunité pour faire valoir ses compétences. Une opportunité que l'avocat a bien exploité puisqu'il a été maintenu à son poste après la prise du pouvoir de Jovenel Moïse.

La réorganisation du secteur des ONG lui a valu la sympathie d'une partie de la population qui désapprouve le mode de fonctionnement de ces institutions  après le détournement de 500 millions de dollars de la Croix Rouge américaine après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Le Ministre a protégé les petits avantages de certains parlementaires malgré le cri des maires de la FENAMH pour débloquer les fonds communaux. Aviol Fleurant a aussi distribué à sa guise de l'argent à certains élus locaux pour des projets bidons.

Le ministre de la planifications a été décrié par le Maire principal de la commune de Ouanaminthe Amos Joseph dans le Nord Est du Pays où il est originaire.

Malgré des changements apportés Aviol Fleurant n'a pas bougé du gouvernement, devenu incontournable et imposé par un groupe de députés de la chambre basse.

Aviol Fleurant au niveau de la planification gère un port-feuille très lourd et stratégique pour l'Administration de Jovenel Moïse.

 Pourquoi donc le Président aurait t-il accepté de reconduire un ministre provenant du gouvernement de transition dirigé par un ancien adversaire du PHTK Jocelerme Privert ?

La raison est simple, le Président n'avait pas d'autre choix. Aujourd'hui, Aviol Fleurant est devenu une belle carte politique pour Jovenel Moïse pour nuire le Premier ministre nommé et du même coup se débarrasser de Jean Henry Céant.

Le notaire de bourdon devrait il réellement démissionner pour dévoiler les intentions du chef de l'Etat ? Ou devrait il rentrer dans ce jeu malsain de partage des responsabilités imposé par les parlementaires?

Dans un Tweet, Aviol Fleurant a rappelé que "servir la République au plus haut niveau est un honneur. Je l'ai fait avec amour et dans un esprit de service. Je ne saurais constituer un obstacle à la continuité de l'Etat."

De toute façon, certains parlementaires et une partie de l'exécutif ne le verront pas de cet œil.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages