Mise au point du Secretariat technique des EGSN sur les assises tenues à Jacmel

Politique
Typographie

Mme Rose Anne Auguste, membre très actif de ce comité de pilotage, a salué la motivation des élus locaux venus de très loin prendre part aux discussions. " Ils étaient des pêcheurs, des membres d'organisation de femmes, et d'organisation de base des sections communales, du secteur religieux" a cité l'ancienne ministre déléguée chargée des droits humains et la lutte contre la pauvreté. Elle appelle au respect de la volonté des citoyens de participer aux réflexions sur l'avenir du pays et à la vigilance citoyenne.

Sur les incidents survenus lors des discussions au port touristique de Jacmel où se sont tenues ces assises, le secrétaire exécutif du comité de Pilotage Louis Naud a rappelé lors d'une conférence de presse donné ce dimanche que les discussions en ateliers sont plus importantes et constituent la base de ces Etats généraux rejetant les informations faisant croire que ces EGSN ont avorté dans le Sud Est. 

Mme Rose Anne Auguste  a souligné à l'encre forte le refus des autres élus de prendre part à ce mouvement. Elle rejette la méthode d'agression des perturbateurs pour forcer les autres membres des collectivités à les rejoindre. " La population de Jacmel a fait preuve d'une grande maturité en évitant toute forme d'affrontement" a indiqué Rose Anne Auguste. 

Le Professeur Jean Marie Theodat de son coté a salué cette étape historique dans la ville de Jacmel rappelant la visite stratégique dans cette ville côtière de Francisco de Miranda pour la libération de l’Amérique latine.

''Je souhaiterais  voir la même résonance à l'interne, c'est à dire une libération du pays dans le choix d'une solution commune" a lancé le professeur.

 M. Théodat a aussi fait remarquer que ces assises ont une portée "thérapeutique"  donnant aux citoyens la possibilité de discuter, d'échanger et de participer à l'avenir du pays.

" Nous sommes tous locataires de ce pays" a martelé le professeur de géographie. Selon l'ancien expert au Ministère de l'Europe et des affaires étrangères, tout citoyen engagé et avisé doit participer à ce travail faisant référence aux Etats généraux sectoriels de la nation.

M. Théodat qui reconnait la légitimité du mouvement des CASEC appelle ces derniers à la retenue et à utiliser des moyens plus sereins pour sortir le pays de cette impasse. Et c'est toute l'importance des EGSN a t-il conclu.

Il faut souligner qu'environ 200 délégués ont pris part à ces assises. Ce sont des élus locaux et membres d'organisation venus des 10 communes du département. La ville de Jacmel a eu la plus forte délégation à ces discussions. Les échanges de restitution des ateliers  n'ont pas pu se terminer suite à un mouvement d'une poignée de CASEC venant crier leur Ras-le bol selon les propos du professeur Jean Marie Théodat.

HPN

Photos : EGSN

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages