L'opposition démocratique et populaire appuie la marche contre la corruption lancée pour ce mardi

Politique
Typographie

Dans une conférence de Presse donnée ce lundi, l'opposition démocratique et populaire par la voix de Rony Timothée appuie sans condition la marche lancée par les organisations de Droits humains contre la corruption ce mardi.

Rony Timothée avance que les membres de l'opposition accueillent les bras ouverts toute initiative visant la lutte contre la gabegie et la corruption. Il fait remarquer que les bailleurs internationaux refusent depuis quelque temps de supporter le budget national à cause de ce phénomène qui gangrène l'administration publique.

L'opposition démocratique s'est montrée indifférente après la nomination du notaire Jean Henry Céant au poste de Premier Ministre. Rony Timothée rappelle que le problème du pays n'est pas à la primature mais au palais National. Il réclame le départ du Président Jovenel Moïse qu'il qualifie de "menteur".

Le militant populaire demande également au commissaire du gouvernement Me Ocnam Clamé Daméus de démissionner après les nombreuses arrestations qu'il juge illégales. "Le commissaire arrête les plus faibles et laisse les acteurs du Petrocaribe libres dans les rues" a martelé Rony Timothée.

L'opposition annonce que la mobilisation va continuer sous plusieurs formes pour forcer le depart de Jovenel Moïse du pouvoir.

HPN

Photo : Fortuné Fritznelson

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages