Le bloc majoritaire tourne le dos à Jack Guy Lafontant 

Politique
Typographie

 Le bloc majoritaire à la chambre des députés se désolidarise du gouvernement de Jack Guy Lafontant. Suite à une rencontre qui s’est tenue jeudi après-midi, une soixantaine de députés membres de l’Alliance Parlementaire pour Haïti, proches du pouvoir en place, exige la démission du Premier ministre. « En ce sens, le Président Jovenel Moise a été officiellement informé », annoncent ces parlementaires. Entretemps la position des députés interpellateurs se renforce et ils attendent fermement le chef du gouvernement.

Un membre du bloc, le député Gérard Paul Lorméus, est catégorique : « A partir de ce samedi, Jack Guy Lafontant ne sera plus Premier Ministre ». L’élu de Verettes qui a pris part lui aussi à la rencontre entre les membres du bloc majoritaire, évoque un piètre bilan du Chef du gouvernement.

Selon le député Samuel D’Haïti, il n’y a aucune chance pour que le Premier ministre soit confirmé à son poste par la chambre basse. L’élu de Saint-Marc affirme clairement qu’il accordera un vote de censure à Jack Guy Lafontant. En ce sens, le parlementaire invite les autres membres du bloc majoritaire à prendre leurs responsabilités.

Plus que jamais motivés, les députés de l’opposition se montrent de plus en plus intransigeants à l’égard  de Jack Guy Lafontant. Pour le député de la 3e circonscription de Port-au-Prince, le renvoi de Jack Guy Lafontant n’est que l’aboutissement de la première partie de la lutte. Printemps Belizaire appelle la population à garder allumé le flambeau de la mobilisation afin d’obtenir le départ du Chef de l’Etat.

Photo : archives

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages