Réginald Boulos a été attaqué par une force " beaucoup plus forte" que lui, dixit Jean Rudolph Joazile

Idées et Opinions
Typographie

Pour l'ancien président de sénat, il ne fait aucun doute. A l'émission "Sans Détour" diffusée ce mercredi sur Télé Pluriel, Jean Rudolph Joazile a affirmé que l'homme d'affaires Réginald Boulos, dont la plupart des entreprises ont été vandalisées, pillées et leurs locaux incendiés lors des émeutes des 6 et 7 juillet, a subi une attaque d'adversaires plus forts que lui.


L'ancien président du sénat conseille à M. Boulos de contraindre les autorités compétentes à lui fournir des explications sur l'identité de ceux qui ont orchestré ces attaques. Il doit, lui aussi, chercher à avoir des informations, a poursuivi M. Joazile.


Il y a eu toute une préparation, tout un lavage de cerveau avant l'attaque contre les entreprises de M. Boulos, a rappelé Jean Rudolph Joazile qui invite, par la même occasion, les membres de l'élite économique à investir davantage dans le social en vue de créer un climat stable, favorable aux investissements.


Sinon, prévient-il, dans les mêmes conditions, les mêmes causes produiront les mêmes effets.


Par Dodeley Orélus
dodeley007@yahoo.fr

Pour l'ancien président de sénat, il ne fait aucun doute. A l'émission "Sans Détour" diffusée ce mercredi sur Télé Pluriel, Jean Rudolph Joazile a affirmé que l'homme d'affaires Réginald Boulos, dont la plupart des entreprises ont été vandalisées, pillées et leurs locaux incendiés lors des émeutes des 6 et 7 juillet, a subi une attaque d'adversaires plus forts que lui.


L'ancien président du sénat conseille à M. Boulos de contraindre les autorités compétentes à lui fournir des explications sur l'identité de ceux qui ont orchestré ces attaques. Il doit, lui aussi, chercher à avoir des informations, a poursuivi M. Joazile.


Il y a eu toute une préparation, tout un lavage de cerveau avant l'attaque contre les entreprises de M. Boulos, a rappelé Jean Rudolph Joazile qui invite, par la même occasion, les membres de l'élite économique à investir davantage dans le social en vue de créer un climat stable, favorable aux investissements.


Sinon, prévient-il, dans les mêmes conditions, les mêmes causes produiront les mêmes effets.


Par Dodeley Orélus
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.