Fête du drapeau, Rose-Mila Petit-Frère interrompt la construction du stand présidentiel

Politique
Typographie


La mairesse de l'Arcahaie, Rosemila Petit-Frère aurait bloqué ce samedi les travaux de construction d'un stand qui devrait être érigé pour accueillir les festivités liées à la célébration du 215e anniversaire de la création du drapeau.

L'information est rapportée par radio Kiskeya. Ce samedi, la mairesse de l'Arcahaie, Rose-Mila Petit-Frère a bloqué la construction d'un stand au coeur de la cité du drapeau, qui accueille ce vendredi 18 mai, les cérémonies officielles devant marquer la fête du drapeau.

Au fait , la mairesse de l'Arcahaie avec laquelle la station de Bois-Verna affirme s'être entretenue au téléphone mais qui n'aurait souhaité faire aucune déclaration enregistrée, a bloqué le débarquement sur la place d'armes de la ville, d'un camion de matériaux destinés à l’érection du stand présidentiel.

Elle affirme n'avoir pas été mise au courant. En tant que première citoyenne de la ville, j'aurais du être alertée, aurait déclaré madame Petit-Frère qui soutient que la cité du drapeau n'est pas une "savane".

De plus, des demandes de subvention faites dans le cadre de la célébration de la fête du drapeau n'ont pas été suivies d'effets, a déploré madame Petit-Frère qui estime que la cité du drapeau, vulnérable et sale, est abandonnée à elle même.

Elle dénonce, par ailleurs, des promesses non tenues que le chef de l'Etat Jovenel Moïse avait  faites, il y a un an, lors de la commémoration du 214e anniversaire de la création du drapeau, citant entre autres, la construction de 400 mètres de route à l'Arcahaie.

Par Dodeley Orélus

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages