Création d'une Brigade de Vérification et de surveillance des patrimoines par l'ULCC

Le Judiciaire
Typographie

 

 

 

Le Directeur général de l'Unité de lutte contre la Corruption a présenté jeudi une nouvelle entité au sein de l'institution baptisée Brigade de vérification et de surveillance des patrimoines. Cette structure travaillera conjointement avec les autorités judiciaires afin d'accomplir au mieux sa mission, selon Me Hanz Jacques Ludwig.

 

Le sommeil des dilapidateurs va être troublé, a martelé le responsable de l'ULCC qui est convaincu que la brigade fraîchement opérationnelle sera efficace dans la réalisation des ses tâches. Elle fera la vérification physique des biens meubles et immeubles, tangibles et intangibles qui font partie des patrimoines des déclarations, a-t-il précisé.

 

Anticiper tout acte d'enrichissement illicite est l'un des résultats auxquels s'attendent les autorités concernées à la suite de ces actions de vérification, selon Me Joseph. Ainsi, lumière sera faite sur des fausses déclarations, celles qui sont inexactes ou incomplètes conformément du décret du 8 septembre 2004 concernant les biens publics et collectifs.

 

Les fautifs ne resteront pas impunis, a laissé entendre le numéro 1 de l'ULCC. Pour renforcer ses dires, une courte déclaration a été faite par le substitut commissaire du gouvernement, Me Néhémie Jean-Baptiste —représentante du Commissaire du Gouvernement de Port-au-prince—,  Me Ducarmel Gabriel, donnant la garantie que les corrompus seront bel et bien poursuivis.

 

 

Marvens Pierre

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages