Haïti-justice : Le ministre de la justice qualifie d’«acte terroriste» l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Le Judiciaire
Typographie

 

Le ministre de la justice Rockfeller Vincent a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête pour retrouver les auteurs de l’assassinat. « Aucun acte terroriste ne restera impuni et la fusillade du Bâtonnier (Monferrier Dorval) épouse toutes les caractéristiques d’un acte terroriste », a déclaré le ministre de la justice. Toutefois il a indiqué que « les auteurs de l’acte tardent à la revendiquer ».

 

Intervenant lundi lors d’un point de presse, le ministre a assuré que des instructions formelles ont été passées pour que l’appareil répressif soit mis en branle afin que ces terroristes incluant les auteurs intellectuels puissent être mis hors d’état de nuire.

 

« Trop c’est trop » a lancé M. Vincent qui demande justice pour l’éminent intellectuel Me Dorval. « Je vous le dis solennellement que ce crime de trop ne restera pas impuni. Je ne céderai rien. La justice ne cédera rien. La République ne s’inclinera pas devant les bandits. », a réitéré le ministre de la justice.

 

De nombreuses organisations de la société civile et des associations professionnelles ont protesté contre l’assassinat du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.

Les avocats membres du barreau de la capitale ont annoncé une marche dans les rues de la capitale dans les prochains jours.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages