Haïti-Justice : Le BAL honore son staff pour sa contribution à l’accès à la justice dans le pays

Le Judiciaire
Typographie

Le Bureau d’assistance Légale (BAL) de concert avec le Barreau de Port-au-Prince a procédé, ce mercredi à la remise de près d’une trentaine de certificats au staff  de cette institution dont des avocats militants et stagiaires pour leur contribution à l’accès à la justice dans le pays.

 

La cérémonie s’est déroulée au local du Barreau de la Capitale en présence notamment du doyen Bernard Sainvil, le Commissaire de Gouvernement a.i de Port-au-Prince Me Ducarmel Augustin ainsi que le bâtonnier Monferrier Dorval. Il s’agit en fait d’une cérémonie qui vise à honorer tous ceux qui ont contribué au succès du Bureau d’assistance Légale (BAL).

 

Phillipe Lamarche, chef de projet de Justice Sector Strengthering Program (JSSP), l’un des supporteurs du BAL se montre très reconnaissant envers les avocats  pour leur contribution au renforcement du système judiciaire haïtien.  Il se félicite des 11 mille personnes qui ont  pu bénéficier à date de l’assistance des avocats du Bureau d’assistance Légale.

 

Le Bureau d’assistance Légale (BAL) rend effectif le principe de la gratuité de justice a souligné la coordonnatrice de cette structure Me Yvonne Bazile qui présentait le bilan  des activités de décembre 2018 à juillet 2020.

 

Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince Me Bernard Sainvil a salué la disponibilité et la contribution des hommes de la basoche au sein du BAL dans le cadre des démarches visant à désengorger les centres carcéraux du pays. Et ce, en dépit du climat d’insécurité délétère qui règne au bicentenaire.

 

Aujourd’hui le pénitencier national compte plus de 3 mille policiers. Sans l’appui des avocats du BAL, le chiffre pourrait être plus élevé soutient le chef du parquet de Port-au-Prince Me Ducarmel Augustin. Il renouvelle son soutien à ces derniers.

 

Me Mon Ferrier Dorval, bâtonnier de l’ordre des avocats de la capitale, a salué la motivation des avocats malgré l’insécurité qui entrave leur travail. Réitérant ses félicitations à ces derniers pour ses prestations, il les invite à continuer à servir la communauté  et à œuvrer au renforcement de l’état de droit en Haïti.

 

Le système judiciaire comptait 4 bureaux d’assistances Légales (BAL) à travers tout le pays. En raison des difficultés notamment d’ordre économique, seulement deux dont un à Port-au-Prince et un autre au Cap haïtien fonctionnent normalement. Le bureau d’assistance Légale (BAL), est une initiative supportée par le projet Justice Sector Strengthening  de l’USAID.

 

Jean Chrisnol Prophète

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages