Haïti-justice : démission du commissaire du gouvernement Jacques Lafontant (extraits de la lettre au ministre de la justice)

Le Judiciaire
Typographie

 

En désaccord avec le nouveau ministre de la justice sur certains dossiers, le commissaire du gouvernement Jacques Lafontant a démissionné mercredi de sa fonction dans une lettre dont une copie est obtenue par Haïti Press Network.

 

En annonçant sa démission, dans la lettre qui circule sur les réseaux sociaux, M. Lafontant a soulevé de nombreuses questions sur le passé du nouveau ministre de la justice et son implication présumée dans la relaxation de détenus impliqués dans des enlèvements.

« J’ai choisi de ne plus être votre subalterne et je vous soumets ma démission qui a un effet immédiat », écrit Jacques Lafontant.

 Voici quelques extraits de cette lettre adressée au ministre de la justice Me Rockfeller Vincent :

« A qui reproche-t-on la libération de plusieurs bandits impliqués dans des actes d’enlèvements, de viols et de vols de véhicules lorsqu’il était commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance du Cap-Haïtien ?

 

Qui a été l’objet de reproches et épinglé successivement, selon des rapports d’enquête, dans des actes de corruption et de libération irrégulière, sous l’administration des ex-ministres Henry Marge Dorléans 2005 et Paul Denis 2009 ?

 

Plus récemment, qui a été l’objet de révocation pour improductivité sous l’administration de l’ex-ministre Heïdi Fortuné ? », peut-on lire dans cette correspondance.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages