Haïti -Justice - CORONAVIRUS : Lucmane Delile visite le pénitencier national

Le Judiciaire
Typographie

 

 

 

Le ministre de la justice et de la sécurité publique Me Lucmane Delile a effectué mardi une visite au pénitencier national dans le cadre des démarches visant à désengorger le plus grand centre de détention du pays en cette période de pandémie de Coronavirus, a constaté Haiti Press Network.

 

Le ministre était accompagné du commissaire de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant ainsi que le substitut du commissaire du gouvernement Me Yvenne Tibeau.

 

Des organisations de défense des droits humains avaient attiré l’attention du gouvernement sur l’état des prisons surpeuplés du pays où les détenus sont entassés dans des cellules étroites alors qu’aucune mesure n’a été prise pour faire face au Coronavirus.

 

Cette visite m’a permis d’évaluer les conditions de détention », a expliqué Me Lucmane Delile. Il a affirmé avoir également pris connaissance de certains dossiers urgents pouvant faciliter le désengorgement de la prison.

 

Le ministre de la justice qui a promis de se mettre au travail rapidement afin de faciliter le processus a donné la garantie qu’aucun bandit ne sera libéré.

 

 

 

Jean Chrisnol Prophète.

pecdo55@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ministre de la justice et de la sécurité publique Me Lucmane Delile a effectué mardi une visite au pénitencier national dans le cadre des démarches visant à désengorger le plus grand centre de détention du pays en cette période de pandémie de Coronavirus, a constaté Haiti Press Network.

 

Le ministre était accompagné du commissaire de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant ainsi que le substitut du commissaire du gouvernement Me Yvenne Tibeau.

 

Des organisations de défense des droits humains avaient attiré l’attention du gouvernement sur l’état des prisons surpeuplés du pays où les détenus sont entassés dans des cellules étroites alors qu’aucune mesure n’a été prise pour faire face au Coronavirus.

 

Cette visite m’a permis d’évaluer les conditions de détention », a expliqué Me Lucmane Delile. Il a affirmé avoir également pris connaissance de certains dossiers urgents pouvant faciliter le désengorgement de la prison.

 

Le ministre de la justice qui a promis de se mettre au travail rapidement afin de faciliter le processus a donné la garantie qu’aucun bandit ne sera libéré.

 

 

 

Jean Chrisnol Prophète.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.