Haïti-corruption : la récusation du juge Ramoncite Accimé fera l’objet d’une plainte au CSPJ

Le Judiciaire
Typographie

 

 

 

Le Juge d’Instruction près le tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Ramoncite Accimé en charge de l’affaire Petrocaribe fera l’objet d’une plainte par devant le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) dès le 3 février 2020 prochain, a appris la rédaction de Haïti Press network (HPN).

 

 

 

L’annonce a été faite, jeudi par l’Avocat du Réseau des plaignants de petrocaribe, Me André Michel à l’issue d’une conférence du secteur démocratique et populaire, structure de l’opposition politique. « Le Juge Ramoncite Accimé a été récusé et l’affaire reste pendante par devant la Cour de Cassation. Il n’a plus le droit d’agir dans le dossier », a precisé Me André Michel.

 

 

 

Selon l’avocat, le Juge Accimé est soupçonné d’avoir des intérêts particuliers dans le dossier en agissant après avoir été récusé par la défense. Selon André Michel, Ramoncite Accimé est en train de violer les règles d’éthique de la magistrature en persistant à poser des actes d’instruction dans le dossier.

 

 

 

Soulignons que dans le cadre de l’enquête ouverte par devant le cabinet d’instruction sur la dilapidation des fonds Petrocaribe, les anciens ministres des finances et de l’économie de l’administration Martelly, Marie Carmelle Jean Marie et Wilson Laleau ont été auditionnés par Me Ramoncite Accimé dans le courant de la semaine dernière.

 

 

 

Par ailleurs, l’avocat André Michel a également indiqué qu’une action en annulation de la décharge accordé à l’ancienne première Dame, Sophia Martelly par devant la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) pour des projets gérés sous l’administration de son mari, Michel joseph Martelly, a été intentée.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages