Dossier PetroCaribe : Wilson Laleau au cabinet d’instruction

Le Judiciaire
Typographie

 

L’ancien ministre de l’économie et des finances, Wilson Laleau, se trouvait lundi au cabinet d’instruction pour répondre aux questions du juge Ramoncite Accimé qui enquête sur le dossier relatif à l’utilisation des fonds PetroCaribe.

 

 

L’ex-chef de cabinet du président Jovenel Moïse, indexé dans un rapport d’enquête de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées et reste à la disposition de la justice, a rapporté son avocat, Me Sonnet Saint-Louis qui évoque l’atmosphère détendue et sereine dans laquelle s’est déroulée l’audition.

 

 

L’instruction étant secrète, Me Saint-Juste n’a pipé mots sur ce qui a été dit durant les trois heures d’horloge que son client a passé au carré du juge Accimé.

 

L’auteur de l’ouvrage : «Haïti PetroCaribe et ses déraisons » dans lequel il a donné sa propre version des faits relatifs à l’utilisation des fonds vénézuéliens et rejeté les accusations de corruption dont il fait l’objet, avait été invité en septembre dernier à comparaître au cabinet du juge instructeur mais avait sollicité un report de l’audition évoquant notamment des raisons de santé.

 

 

Avant lui, le juge instructeur avait déjà entendu plusieurs personnalités indexées dans le rapport du tribunal administratif, entre autres, les anciens premiers ministres Laurent S. Lamothe et Jean-Max Bellerive, les anciens ministres Jacques Rousseau des travaux publics, Stéphanie Balmyr du tourisme et Yves Germain Joseph de la planification.

 

 

 Dodeley Orélus

 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages