L’ancien ministre de l’environnement Osner Richard ne s'est pas présenté au Parquet pour cause de maladie

Le Judiciaire
Typographie


Attendu ce mercredi au Parquet pour s’expliquer sur sa décision d’intégrer le gouvernement du premier ministre Jean-Henry Céant alors qu’il disposerait d’un passeport étranger, Me Osner Richard a brillé par son absence. Il s’est fait représenter par son avocat, Patrick Domond, qui assure que son client répondra la semaine prochaine à l’invitation du chef du parquet.

Le chef du parquet, Clamé O. Daméus n’est pas allé par 4 chemins, s’il y a eu fausse déclaration dans le cas du ministre de l’environnement récemment nommé puis éjecté, il y aura poursuite.

Ce mercredi, le Commissaire du Gouvernement de la Capitale avait invité l’intéressé qui devrait apporter les différentes pièces qu’il avait soumises pour être nommé dans le gouvernement du premier ministre Céant. 

Mais pris d’un malaise, selon les dires de son avocat, Patrick Domond, Me Richard ne s’est pas présenté, a indiqué le chef du parquet.

Je lui ai donné du temps pour récupérer et il sera convoqué à la huitaine, a-t-il dit, assurant que tous ceux, ministres et secrétaires d’Etat, qui auraient enfreint la loi, notamment en se rendant coupables de fraudes fiscales, seront poursuivis.

Il affirme qu’il comptait solliciter de la DGI, direction générale des impôts, les documents des ministres.

Me Patrick Domond, avocat de Me Richard, a assuré que son client se présentera au parquet la semaine prochaine. 

Il affirme n’être pas au courant que son collègue et client, qui milite depuis une vingtaine d’années dans le monde de la basoche en Haiti, détiendrait la nationalité américaine.

Il a une carte de résidence aux Etats-Unis mais il n’est pas citoyen américain, a-t-il dit.

Par Dodeley Orélus

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages