L’épouse du maire assesseur de Port-de-Paix Tony Vernio accuse le maire principal

Le Judiciaire
Typographie

 
C’est une femme révoltée qui s’est exprimée ce mercredi, au lendemain de la mort tragique de son mari, le maire assesseur de Port-de-Paix Tony Vernio, tué la veille dans un accident de la circulation. La veuve Georgeline Vernio, accuse le maire principal Josué Alusma, qui pilotait l’engin lourd à bord duquel s’est tué l’ancien journaliste, d’avoir volontairement provoqué la mort de ce dernier.

Georgeline Vernio, l’épouse de l’un des maires assesseurs de Port-de-Paix, Tony Vernio, qui s’est tué mardi dans un accident de la circulation, a dénoncé ce mercredi, le maire principal, Josué Alusma qu’elle accuse d’avoir volontairement provoqué la mort de ce dernier.

C’est le premier citoyen de la ville de Port-de-Paix lui-même qui pilotait l’engin lourd qui a fini sa course dans un ravin entrainant la mort d’un de ses assesseurs, Tony Vernio.

Tony ne voulait pas accompagner le maire Alusma, qui n’aurait aucune compétence en matière de conduite de poids lourds, a d’entrée de jeu, indiqué madame Vernio. C’est sur insistance du maire principal que Tony a finalement accepté de prendre part à l’opération, a rapporté son épouse.

Elle fait remarquer que parmi les deux autres personnes qui se trouvaient à bord du loader, il y avait le chauffeur. Le maire a insisté, dit-elle, pour qu’on le laisse piloter le véhicule.

Madame Vernio s’est également interrogée sur l’attitude de M. Alusma après l’accident. Elle appelle à l’ouverture d’une enquête et exige que justice lui soit rendue.

L’association des journalistes du nord-ouest, a également appelé les autorités compétentes à faire la lumière sur les circonstances entourant le décès tragique du maire adjoint Tony Vernio.

Par Dodeley Orélus

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages