La maire de la commune Jude Edouard Pierre se dit consterner par ce meurtre crapuleux et appelle les organismes de droits humains et la Police nationale d'Haïti à diligenter une enquête au plus vite pour faire la lumière sur ce qu'il appelle l'intolérable.

 

L'édile de Carrefour annonce que la Mairie va accompagner la famille du jeune homme et père d'une fille tué d'une balle à la tête le lundi 16 Septembre. Selon  les informations recueillies par des témoins sur place, un agent de police aurait identifié le jeune garçon qui allait récupérer sa fille à l'école comme un fauteur de trouble lançant des pierres sur les véhicules.

 

Vladimir Fédé se serait mis à genou mains en l'air pour clamer son innocence. Le policier lui aurait quand tiré une balle à la tête et a rendu l'âme. Une situation qui avait provoqué la colère des citoyens qui ont lancé des jets de pierres en direction des véhicules de la Police.

 

Ils ont même essayé de transporter le corps au commissariat de la commune, mais la police a récupéré le cadavre du jeune homme pour éviter des casses. Le réseau national de défense des droits humains(RNDDH) condamne cet assassinat. Des barricades ont tee remarquées tôt ce matin dans la commune en réaction à cet assassinat.

 

HPN 

 

On ne peut pas déterminer à quelle fin ce document aussi important circule sur les réseaux sociaux, cependant on peut remarquer qu'il arrive au moment où le Sénateur Garcia Delva, dans une correspondance, demande au Président du Grand corps Carl Murat Cantave de reprendre son poste de vice questeur au bureau du Sénat mais aussi multiplie ses agissements pour s'innocenter dans les médias devant l'opinion publique en accusant certains de ses collègues.

Lire la suite...

 

Vers 10h20, la rédaction de HPN a appris la mort de Marc Gregor Germain, un policier de la 25e promotion ce mercredi soir. La Victime, selon les informations, revenait d'un match de football lorsqu'il a reçu plusieurs projectiles à la tête à l'angle des rues Lambert et Grégoire.

 

Ce dernier qui est un ancien membre de la sécurité du palais national et agent rapproché de l'ancien Président Michel Martelly a été abattu en pleine à Petion ville. Pour faire la lumière sur ce meurtre, La police devrait ouvrir une enquête sous peu sur La mort de cet agent de 29 ans et père d'un garçon. 

 

Dans ce même quartier, un agent de Police faisant la guerre au banditisme a été abattu dans les mêmes circonstances à la Pompe à essence à proximité du Parc St Thérèse de Petion ville. un indice qui devrait servir les enquêteurs  pour élucider ce nouveau meurtre de policier.

 

HPN

 

Une correspondance portant signature du Commissaire du Gouvernement près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, a été adressée en ce sens, ce mercredi 7 août 2019, au Directeur Central de la Police Judiciaire (DCPJ), Joany Canéus afin de passer les instructions pour rechercher et conduire au Parquet  de la capitale ces deux individus pour être déposés à la maison d’arrêt.

Lire la suite...

 

 

 

L’ancien Premier ministre Laurent cité dans le dossier de corruption Petro Karibe s’était présenté vendredi au cabinet du juge d’instruction Ramoncite Accimé chargé d’enquêter sur cette affaire de détournement de 4,2 milliards de dollars, a appris HPN.

 

 

 

La séance s’est tenue vendredi de 7h du matin à 11h au cabinet du juge au Palais de justice en présence des avocats de l’ex PM qui vit à l’étranger. Parmi les avocats de Laurent Lamothe on compte Me Stanley Gaston le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.

 

 

 

« L’interrogatoire de Laurent Lamothe a été une vaste plaisanterie. Le juge aurait du l’arrêter et le transférer en prison s’il était indépendant et courageux », a réagi Me André Michel avocat d’un groupe de plaignants.

 

 

 

« Nous avançons. La semaine prochaine sous interrogerons d’autres personnes citées dans l’affaire », a déclaré le juge Accimé à un journaliste de HPN.

 

 

 

Haiti Press Network (HPN) a appris que l’audition de Laurent Lamothe a duré plusieurs heures et le juge a soumis l’ancien Premier ministre soupçonné de corruption, de concussion et de détournement de fonds publics à une longue liste de questions, une quarantaine, selon une source proche du dossier.

 

 

 

Mercredi, le juge Accimé avait entendu l’ex Premier ministre Jean Max Bellerive, lui aussi cité dans l’affaire Petro Caribe. Jeudi l’ancien ministre Jean-Jacques Rousseau avait répondu aux questions juge instructeur.

 

 

Parmi les anciens ministres et Premiers ministres que le juge d’instruction, Me Ramoncite Accimé, en charge du dossier relatif au procès PétroCaribe avait convoqué, l’ancienne ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin a répondu à ses questions, ce jeudi 1er août 2019, a appris HPN sur les ondes de radio Caraïbes.

Lire la suite...

 

 

Après plus de deux heures d'horloge, l'ancien Premier Ministre Laurent Lamothe de l'ère Martelly a répondu aux questions du juge d'instruction Ramoncite Accimé ce vendredi 30 Août dans le cadre du dossier Petrocaribe.


 

Le juge qui instruit le dossier pour faciliter le procès a reçu dans son bureau l'ancien gestionnaire de la Primature mais encore ministre de la Coopération accompagné de ses avocats Mario Delcy et Stanley Gaston.

Mario Delcy, l’un des avocats de M. Lamothe a indiqué en sortant du carré du juge d’instruction que son client sera toujours disponible pour répondre aux interrogations de Me Ramoncite Accimé.

Plusieurs ministres et anciens Premiers ministres sont épinglés dans cette affaire. Stéphanie Balmir Villedrouin ancien ministre du tourisme a été l’avant dernier haut fonctionnaire à se présenter au carré du juge d’instruction dans le cadre du dossier Petrocaribe.

Des personnalités comme Jean Max Bellerive, Marie Carmelle Jean Marie et Wilson Laleau devraient se présenter prochainement au carré du juge d’instruction dans le cadre de cette vaste escroquerie jamais commise depuis la naissance de cette nation. Plus de 4 milliards de dollars partis en fumée dans le cadre du programme Petrocaribe.

 

Haïti est le pays le plus pauvre de l’hémisphère avec plus de 2.5 millions de personnes menacées par la faim. Ce programme dont les retombées devraient financer des projets sociaux au profit des démunis est un vrai gâchis avec des détournements spectaculaires des différents gouvernements qui se sont succédé de 2009 à 2015. 

 

Suite deux rapports de la Cour supérieure des comptes et du Contentieux administratifs(CSC/CA), plusieurs milliers de citoyens réclament le procès des coupables de cette dilapidation historique. Souligons que le nom du Président Jovenel Moïse est cité dans le deuxième rapport 64 fois comme l'une des personnalités indexées dans le dossier Petrocaribe.

 

HPN

 
 
C’est en présence de son avocat, Me Gregory Mayard-Paul que l’ancien ministre de la planification et de la coopération externe Yves Germain Joseph a répondu aux question du juge d'instruction Ramoncite Accimé.
 
 
Le magistrat qui enquête sur le vaste scandale de corruption, l’a auditionné pendant plus de deux heures d’horloge. A sa sortie du bureau du juge Accimé, l’ex-secrétaire général du palais national, qui avait été mis à l’écart pour son implication présumée dans ce dossier, n’a fait aucune déclaration, pas plus que son avocat.
 
 
Des militants se réclamant du groupe des Petrochallengers lui ont lancé des propos hostiles à sa sortie du tribunal.
 
Les anciens premiers ministres Laurent Lamothe et Jean Max Bellerive qui avaient eux aussi été invités au cabinet d’instruction avaient informé le juge qu’ils n’étaient pas en mesure de se présenter au tribunal évoquant des motifs divers.
 
DO/HPN

 

La Commission Éthique et Anti-Corruption du Sénat de la République à travers une correspondance de son Président, Youry Latortue, a écrit au Président du grand corps, Carl Murat Cantave, en vue de faire part des suspicions de détournement et de blanchiment liées au financement d’un projet d’éclairage solaire publique d’un projet d’électrification de Polo ,commune de Capotille dans le département du Nord-Est.

Lire la suite...

 

Dans une ordonnance datée du 27 juillet 2019, l’ancien député de Delmas/Tabarre, Arnel Bélizaire est invité par le juge d’instruction, Me Chavannes Étienne pour repondre aux questions de la justice le mercredi 31 juillet dans le cadre du dossier relatif au massacre perpétré à La Saline en novembre 2018 dernier, a appris Haiti Press Network.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages